Comment nettoyer la semelle d’un fer à repasser ?

Publié :
[Total: 17 Average: 1.2]
[Total: 17 Average: 1.2]

Une semelle qui accroche colle aux vêtements et laisse des traces sur le linge. Pour éviter ces désagréments, la semelle du fer à repasser doit être rigoureusement propre et lisse. Voici nos astuces pour nettoyer votre fer facilement.

Entretenir la semelle du fer à repasser au quotidien, par exemple en l’essuyant avec un chiffon humide après chaque utilisation, n’est pas suffisant. Les occasions ne manquent pas de dégrader la semelle du fer à repasser. Heureusement, l’utilisateur n’est pas démuni face à ces petits accidents et il existe une grande quantité de produits et d’astuces de grand-mère à connaitre afin d’entretenir la semelle du fer à repasser et retrouver une glisse impeccable.

1. Contre le jaunissement

Au fil du temps, sous l’action répétée de la chaleur et de certains produits présents dans les tissus, la semelle du fer à repasser à tendance à jaunir et à coller aux vêtements.

Pour retrouver une semelle lisse et impeccable, frottez votre fer à repasser avec du citron, un simple citron coupé en deux fera l’affaire :

  1. Passer le demi-citron sur la semelle du fer.
  2. Rincer à l’eau claire.
  3. Sécher avec un chiffon doux.

La même méthode peut être utilisée en remplaçant le citron par un morceau de savon de Marseille.

2. Contre les traces blanches

personne-nettoyant-traces-blanches-semelle-fer-a-repasser

Pour les fers produisant de la vapeur, le grand ennemi qui menace l’intégrité de la semelle est bien entendu le calcaire. Au fil du temps et des utilisations, aussi sûrement que dans la machine à café et la robinetterie, le calcaire finit par s’accumuler. On risque alors de laisser une trace blanchâtre sur le linge et dans le pire des cas de boucher les buses servant à projeter la vapeur.

Comment y remédier ?

  1. Remplir le réservoir avec du vinaigre blanc.
  2. Mettre le fer en chauffe.
  3. Faire sortir toute la vapeur.
  4. Rincer à l’eau claire.
  5. Sécher avec un chiffon doux.

Si cela ne suffit pas, appliquer avant le point 1 du vinaigre blanc dans les orifices par lesquels sort la vapeur avec un coton-tige et laisser agir une dizaine de minutes. Ensuite, procéder comme indiqué ci-dessus.

3. Contre les traces noires

Même avec un appareil équipé d’un thermostat sophistiqué, on n’est jamais à l’abri d’une étourderie.

L’accident le plus courant se produit lorsque le fer est réglé trop chaud pour le textile à repasser, ce qui va occasionner une marque plus ou moins accentuée sur la semelle du fer (et aussi le textile !).

semelle-fer-a-repasser-noire

Même avec un appareil équipé d’un thermostat sophistiqué, on n’est jamais à l’abri d’une étourderie. L’accident le plus courant se produit lorsque le fer est réglé trop chaud pour le textile à repasser, ce qui va occasionner une marque plus ou moins accentuée sur la semelle du fer (et aussi le textile !).

Contre ces traces, un remède de grand-mère a fait ses preuves : le vinaigre blanc.

  1. Faire chauffer un peu de vinaigre blanc.
  2. Passer le vinaigre blanc sur la semelle avec un linge propre imprégné.
  3. Rincer à l’eau claire.
  4. Sécher avec un chiffon doux.

On pourra aussi en profiter pour mettre quelques gouttes de vinaigre blanc dans le réservoir d’eau du fer à repasser si celui-ci est à vapeur ou qu’il comporte un vaporisateur. Après avoir laissé agir une trentaine de minutes, rincer à l’eau claire.

4. Pour enlever colles et matières synthétiques

semelle-fer-a-repasser-avec-colles-et-matieres-synthetiques

Il peut advenir qu’on utilise le fer sur des matières qui ne supportent pas la chaleur. Pour garder une semelle de fer en bon état, il faut se méfier des textiles comportant des transferts collés à chaud, des flocages en relief, des ajouts de motifs à base de matières synthétiques imitant le cuir ou le vinyle. Sous l’action de la chaleur, toutes ces matières peuvent fondre, se désolidariser du vêtement et finir collées sur la semelle du fer à repasser.

Méthode 1

  1. Faire tremper la semelle dans un peu de vinaigre blanc.
  2. Rincer à l’eau claire.
  3. Sécher avec un chiffon doux.

Méthode 2

  1. Mettre le fer en chauffe modérée de façon à ramollir les parties ayant collé à la semelle du fer. Il faut y aller progressivement, afin d’éviter de brûler ces dépôts, ce qui compliquerait encore les choses.
  2. Lorsque l’on a trouvé la bonne température, débrancher le fer et pendant qu’il est tiède, le passer sur une feuille de papier. Si le dépôt est épais, on peut aussi procéder de la même façon, mais sur un morceau de tissu, par exemple un vieux torchon en coton qui ne craint plus rien, afin que les matières collantes s’y déposent.
  3. Passer un peu de vinaigre blanc.
  4. Rincer à l’eau claire.
  5. Sécher avec un chiffon doux.

Méthode 3

Si les méthodes précédentes ne sont pas suffisantes, on peut se livrer à la même opération, mais en plus, en ayant imbibé au préalable le torchon avec un peu de dissolvant. 

Attention : ne pas respirer les émanations et procéder dans un local bien aéré.

5. Pour une glisse impeccable

Attention, frotter la semelle du fer avec un objet métallique n’est pas une bonne idée, surtout pour préserver sa glisse. 

En revanche, on peut utiliser diverses recettes de grand-mère afin d’entretenir la semelle du fer tout en la polissant modérément. Le principe, à chaque fois le même, consiste à utiliser un produit qui agit comme un abrasif doux.

Au choix, il peut s’agir de pierre d’argile (ou pierre blanche), de bicarbonate de soude ou… de dentifrice (en pâte plutôt qu’en gel) ! Le mode opératoire est à chaque fois le même.

  1. Appliquer le produit choisi.
  2. Frotter modérément avec un chiffon humide.
  3. Rincer à l’eau claire.
  4. Sécher avec un chiffon doux.
lissage-parfait-du-fer-a-repasser

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.