Comment retrouver une maison saine ?

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Lorsque l’on parle pollution, on oublie souvent qu’elle concerne aussi le lieu où l’on passe la moitié du temps : le domicile. Voici nos conseils pour retrouver une maison saine.

Une fois à l’abri dans sa maison, on se sent protégé des agressions du monde extérieur. Pourtant, la pollution est là. Il y a celle de l’extérieure, qui ne connaît ni portes ni frontières, mais aussi celle du domicile lui-même.

L’OQAI, Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, le rappelle dans chacune de ses études : en France, l’air d’un logement moderne est plus pollué que celui de l’extérieur ! Même constat concernant le travail de bureau d’après l’ANSE (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire).

Premiers au hit-parade des sources de pollution de l’air dans la maison, les produits d’entretien, les colles industrielles utilisés pour les moquettes et les peintures murales qui diffusent perturbateurs endocriniens (PE) et Composés Organiques Volatiles (COV).

Autre source de COV, les modes de cuisson, le tabagisme, le chauffage, une ventilation mal entretenue. Ajoutons à cette liste pollens et acariens qui, pour être naturels, n’en sont pas moins problématiques.

Les produits d’entretien naturels

Aussi agressifs pour le corps que l’environnement, les produits d’entretien industriels peuvent dans la majorité des cas être remplacés par un équivalent fait maison. Et en plus, on fera de belles économies !

Le savon noir est une pâte composée d’huile et d’olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse. C’est un excellent dégraissant

Le vinaigre blanc (acide acétique) est anticalcaire, dégraissant et bactéricide. Contrairement aux produits d’entretien industriels, c’est un produit alimentaire. Attention, ne jamais associer vinaigre et eau de javel !

Le bicarbonate de soude ramollit les graisses, absorbe et il est modérément abrasif. C’est aussi un produit alimentaire.

Le mélange bicarbonate + vinaigre blanc est un tensioactif naturel. Il permet à la graisse et à l’eau de se mélanger, ce qui facilite le nettoyage.

produit d'entretien naturel pour maison

Quelques recettes

Entretenir ses sols carrelés

Mettre un verre de vinaigre blanc pour un litre d’eau bien chaude.
Plus dégraissant, on peut remplacer le vinaigre par du savon noir (1 cuillère à café pour un litre) et éventuellement 3 gouttes d’huiles essentielles (pin, lavande ou géranium).
Pas la peine de rincer.

Nettoyer un four

Faire une pâte avec du bicarbonate de soude (6 cuillerées à soupe de poudre pour 2 c. à s. d’eau). Étaler avec une éponge et laisser agir une nuit. Enlever ensuite avec une éponge humide en frottant. On pourra consulter cet article pour d’autres recettes.

Entretenir son linge

Directement en contact avec la peau, le linge est source de pollution. C’est pourquoi, il est important de toujours laver le linge neuf avant de le porter, afin de le débarrasser au maximum des substances chimiques.

Je fixe mes couleurs

Lorsque l’on n’a pas encore porté un vêtement de couleur, un jean par exemple, on peut avant ce premier lavage le faire tremper 10 minutes dans de l’eau froide avec un demi-verre de vinaigre blanc pour fixer les pigments. A faire une seule fois. 

Je fais ma lessive

Coupez 100g de savon de Marseille en miettes les plus fines possible. Prendre une râpe ou faire des copeaux (ne pas confondre avec le parmesan !). Choisir un vrai savon de Marseille, le premier ingrédient doit être « Sodium olivate » et la liste des ingrédients courte.

Faites chauffer un litre d’eau et le savon dans une grande casserole (c’est important)

Laissez sur le feu en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que l’eau frémisse.

Ajoutez immédiatement 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude pour que le savon ne se re solidifie pas. Attention, ça va mousser (d’où la grande casserole !).

Laissez reposer une heure.

Délayez avec un litre d’eau froide.

Pour parfumer, vous pouvez ajouter 4 gouttes d’huile essentielle, lavande, rose ou géranium par exemple.

Le dosage est le même qu’avec une lessive classique. Si votre lessive est trop épaisse, il suffit d’ajouter un peu d’eau. Et avant chaque utilisation, pensez à bien secouer votre bidon de lessive.

Assouplisseur

Pour remplacer l’assouplisseur, il suffit de verser un demi-verre de vinaigre blanc dans le bac prévu à cet effet. C’est très efficace (et non, ça ne laisse pas d’odeur de vinaigre !).

Blanchiment

On utilise des cristaux de soude à raison d’une demi-tasse de poudre à mélanger à la lessive.
Ils (re)donnent de l’éclat au linge blanc, mais ravivent aussi les couleurs. À ne pas confondre avec le bicarbonate de la cuisine (ni avec la soude caustique qui débouche les canalisations !).
C’est aussi un bon moyen d’entretenir sa machine en luttant contre l’accumulation de calcaire.

produit naturel pour blanchiment linge blanc

La literie

Pour dormir sainement, mieux vaut opter pour une literie composée d’éléments naturels. Idéalement, on choisira un matelas en latex.

Prévoir aussi des draps, oreillers et une taie d’oreiller naturelle.

Il est important d’aérer souvent la chambre à coucher. À faire tôt le matin ou en soirée, mais si on est allergique, attention aux vents qui pourraient apporter des pollens.

Qualité de l’air

En utilisant des produits d’entretien naturels, la qualité de l’air du logement devrait rapidement s’arranger, mais on peut faire mieux.

Lorsque le domicile est équipé d’une ventilation mécanique (bouches VMC), penser à les nettoyer tous les ans. Attention, il est impératif de les manipuler avec des gants et d’éviter tout contact, car toute la pollution de la maison y est concentrée. Faire tremper dans de l’eau chaude additionnée de vinaigre blanc, laisser sécher avant de remettre en place.

Autre filtre à nettoyer régulièrement, celui de l’aspirateur.
Trois gouttes d’huile essentielle (pin, lavande ou géranium) sur le filtre laisseront une bonne odeur dans la maison après le ménage.

Idem sur le filtre du nettoyeur vapeur, également très efficace pour nettoyer sainement carrelages et textiles d’ameublement. En revanche, ne jamais mettre les huiles directement dans l’eau de l’appareil.

Contre les particules allergisantes et polluantes qui flottent dans l’air, il existe certains modèles d’aspirateurs munis d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air ou filtre à particules aériennes à haute efficacité). Non, c’est sans effet sur les allergiques au ménage.

qualité de l'air de votre domicile

Naturel comme… la nature

Enfin, ne pas négliger l’utilisation des plantes dépolluantes (et décoratives). D’après l’étude Nasa Clean Air Study, de nombreux végétaux ont la faculté d’absorber diverses substances toxiques présentes dans nos maisons, comme les benzènes, formaldéhydes et trichloréthylènes. Parmi une centaine d’espèces dénombrés, on trouvera facilement en jardinerie, l’anthurium, l’areca, le ficus, le caoutchouc, la fougère de Boston ou encore le lierre. La présence de plantes contribue aussi à maintenir l’humidité du domicile qui doit être comprise entre 40% et 60%.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.