Quels sont les radiateurs électriques les plus performants ?

Publié :
Mis à jour : juin 07, 2021
[Total: 0 Average: 0]
[Total: 0 Average: 0]

Quand on parle de système de chauffage électrique, on évoque en réalité une grande famille de radiateurs très différents. En effet, il existe de nombreux types qui n’affichent pas les mêmes performances et ne ciblent pas les mêmes besoins. Voici ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix et faire des économies.

Les radiateurs électriques n’ont pas nécessairement bonne réputation. Ils sont généralement considérés comme énergivores avec un champ d’action limité.

Ce n’est plus nécessairement vrai tant ils ont progressé ces dernières années sous la pression des considérations écologiques et des consommateurs plus vigilants sur leurs dépenses énergétiques.

Il n’en demeure pas moins qu’il en existe de plusieurs sortes avec des qualités et des défauts qui leurs sont associés. Alors, quel système de radiateur électrique choisir ? On vous répond.

convecteur-electrique-ubaldi

1. Le convecteur électrique

Le convecteur est un peu à part dans l’univers des chauffages électriques. Son principe est simple : il réchauffe l’air qui entre par le bas de l’appareil à l’aide d’une résistance électrique et la chaleur ainsi générée ressort par une grille à l’avant, ce qui chauffe la pièce.

Les plus : Peu encombrant et facile à installer, c’est un modèle intéressant dans une petite pièce où il n’est pas nécessaire de chauffer toute la journée, comme une salle de bain par exemple. Il assure une montée rapide en température dans de petits espaces.

Les moins : Son rendement est limité et il n’est pas vraiment économique. Si possible, c’est une solution à écarter pour lui préférer un radiateur à inertie plus efficace.

radiateur-a-inertie-ubaldi

2.Le radiateur à inertie

Ce modèle se base sur le principe du rayonnement. Un panneau rayonnant situé à l’intérieur du radiateur est chauffé par des résistances électriques et émet ainsi de la chaleur qu’il dégage progressivement.

Ce type d’appareil diffuse un confort thermique et il est conçu pour chauffer une pièce sur la durée. Un salon, par exemple, peut en être équipé.

Les plus : il est performant et propose de plus en plus souvent un réglage selon la température ambiante ce qui évite de consommer de l’électricité inutilement. Il n’est pas trop énergivore si l’habitat est bien isolé et c’est donc aussi une solution viable sur le long terme.

Les moins : il faut garder un espace libre autour du radiateur rayonnant — ou radiant —, y compris au-dessus, pour ne pas gêner le transfert de chaleur.

radiateur-rayonnant-ubaldi

3. Le radiateur à accumulation

On peut considérer le radiateur à accumulation comme étant l’ancêtre des radiateurs à inertie modernes. Les appareils de ce type reposent sur le principe du stockage de la chaleur à l’intérieur de briques réfractaires très denses, en vue de la restituer par la suite.

L’idée est ici de stocker des calories pendant les heures creuses et ainsi profiter d’une électricité moins chère.

Les plus : le radiateur à accumulation est économique dans le sens où la chaleur diffusée en journée n’utilise pas d’électricité.

Les moins : Il faut souscrire à une option heures creuses pour que son utilisation soit pertinente, d’autre part, ce type de radiateur est généralement lourd et encombrant. Il s’agit donc d’un modèle un peu dépassé, car les contraintes ont tendance à prévaloir sur les avantages.

Bonus : si vous souhaitez faire des économies d’énergie dans votre maison, le thermostat connecté TADO Climatisation Intelligente V3+ est l’objet connecté qu’il faut avoir absolument pour une maîtrise de la température et de son porte-monnaie !

radiateur-a-bain-d-huile-ubaldi

4. Le radiateur à bain d’huile

Chouchou des amateurs de chaleur douce, le radiateur à bain d’huile est un modèle électrique d’appoint. Il est généralement doté de roulettes qui permettent de le transporter d’une pièce à l’autre et il se branche sur le secteur.

Il est rempli d’un fluide caloporteur qui, chauffé progressivement par des résistances, permet au corps du radiateur de diffuser la chaleur par rayonnement.

Il n’est pas vraiment conçu pour chauffer une pièce à lui tout seul, mais plutôt à servir de renfort quand il fait froid, ou alors il faut que la pièce en question soit vraiment de taille modeste.

Les plus : la température monte rapidement et le radiateur à bain d’huile peut vite devenir très chaud. Attention de ne pas y poser la main par mégarde ! Il met aussi très longtemps à refroidir, vous pouvez donc l’éteindre et profiter de sa chaleur plusieurs heures après.

Les moins : ce type de chauffage a tendance à être assez gourmand en électricité lors de la montée en température et c’est plutôt une solution d’appoint.

radiateur-soufflant-ubaldi

5. Le radiateur soufflant

Le radiateur soufflant n’a pas vocation à faire chauffer durablement une pièce. Il s’agit d’un modèle d’appoint qui fonctionne sur le même principe que le ventilateur, exception faite qu’il souffle de l’air chaud.

L’air ambiant est capté par l’appareil qui le réchauffe à l’aide d’une résistance électrique, puis le projette à l’avant.

C’est un type de radiateur destiné à réchauffer rapidement une petite pièce, comme une salle de bain pour la préparer avant votre douche. Il ne faut pas l’utiliser très longtemps, car il consomme généralement beaucoup d’électricité.

Les plus : efficace pour une petite pièce à chauffer rapidement.

Les moins : c’est un appareil d’appoint qui consomme généralement beaucoup d’électricité.

radiateur-seche-serviette-ubaldi

6. Le radiateur sèche-serviette

S’il s’avère de plus en plus populaire dans les salles de bain, le radiateur sèche serviette électrique se révèle être ni plus ni moins qu’une variante des autres types de radiateurs électriques.

On en trouve à inertie fluide, qui embarque un fluide caloporteur comme le radiateur à bain d’huile, mais on trouve aussi des modèles à inertie sèche, comme le radiateur rayonnant.

Ce type de chauffage se fixe au mur et dispose d’une conception permettant de sécher les serviettes après utilisation, et de profiter d’une serviette bien chaude en sortant du bain ou de la douche.

Notez que ce radiateur peut avantageusement remplacer un autre radiateur dans la salle de bain, qui est le plus souvent une pièce de petite taille et donc assez facile à chauffer.

7. À chaque situation son radiateur électrique

Certes, les radiateurs électriques ne sont pas nécessairement la solution la plus économique pour se chauffer.

Mais il reste possible d’optimiser leur consommation et faire des économies d’énergie, en choisissant des modèles dont l’intensité est réglable et qui continuent de chauffer la pièce même après avoir été éteints.

Il est également essentiel de choisir le bon modèle pour la bonne pièce : on évite le convecteur électrique dans le salon et on utilise le radiateur soufflant avec parcimonie. En trouvant le bon équilibre, vous aurez bien chaud l’hiver sans dépenser trop d’argent, surtout si votre habitation est bien isolée.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.