Tout ce qu’il faut savoir sur le lavage à 30°C

Publié :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laver son linge à 30 °C suffit-il ? La question est légitime tant ce programme est mis en avant sur la plupart des machines à laver. C’est le moment d’y répondre, et d’en profiter pour tordre le cou à certaines idées reçues.

Quand il s’agit de laver le linge, il y a ceux qui trient scrupuleusement les vêtements par types et par couleurs, ceux qui lisent scrupuleusement le mode d’emploi du lave-linge pour être certains de toujours utiliser le bon programme, et il y a ceux qui mettent tout dans la machine et lancent simplement un cycle à 30°C. Ces gens-là sont-ils tout simplement insouciants ou, au contraire, ingénieux ?

Pour le savoir, il faut démêler le vrai du faux concernant le fameux programme à 30°C que l’on trouve au sein de la totalité des machines à laver présentes sur le marché.

Lavage à 30°C ou à 40°C, quelle différence ?

fille qui tient une panière de linge sale

 

Des habitudes qui ont la vie dure

Les générations précédentes d’adeptes de la machine à laver ont encore tendance à le dire : laver son linge à 30°C n’est pas suffisant pour laver efficacement, en particulier si les vêtements présents dans le tambour de la machine sont très sales.

Il est vrai que si les habits de votre ado accro au rugby sont couverts de boue, 30°C ne sera probablement pas suffisant pour venir à bout de la saleté. Mais, pour les vêtements du quotidien, faire une machine à 30°C est largement suffisant.

L’évolution des habitudes de consommation fait que l’on s’achète plus de vêtements que par le passé et que l’on a donc tendance à en changer plus fréquemment : pas besoin de laver à haute température une chemise ou un tee-shirt qui n’a été porté qu’une journée et sur lequel rien n’a été renversé !

De plus, certaines tenues ne supportent pas toujours une température très élevée, en raison d’une qualité globale qui peut être plus faible que par le passé. Le temps où l’on portait un polo en coton trois jours de suite est révolu, et c’est une première bonne raison de laisser les lessives au-delà de 30°C aux situations exceptionnelles.

trop de vêtements à laver

 

Machine à 30°C = Gain de temps

En optant pour une machine à 30°C, vous pouvez, dans la plupart des cas, esquiver la corvée du tri du linge.

Évidemment, tout ce qui est torchon, serviette et autre linge de maison doit être séparé, pour être lavé à haute température. Mais les pantalons, tee-shirts et chemises peuvent être lavés ensemble lors d’un cycle à 30°C, car ce n’est pas une température suffisamment élevée pour favoriser le dégorgement des couleurs.

Évitez tout de même de mettre ce nouveau petit haut rouge au milieu des chemises blanches pour un premier lavage, histoire de ne pas tenter le diable. Mais pour tout le reste, il ne devrait y avoir aucun problème à 30°C. C’est donc un avantage supplémentaire de ce programme : il fait gagner du temps !

décoloration dans machine à laver

 

Le cycle à 30°C, un intérêt économique et écologique

Cette information n’est pas forcément connue de tous, et pourtant, quand on le sait, c’est logique : plus vous optez pour un cycle à température élevée, et plus le lave-linge va devoir chauffer l’eau et donc consommer de l’électricité.

Un cycle à 40°C consomme environ 0,7 kWh, tandis qu’un cycle à 30°C consomme en moyenne 0,4 kWh.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais multiplié par le nombre de machines que vous réalisez en une année, cela peut vraiment peser sur la facture d’électricité !

Par ailleurs, le cycle à 30°C a également un autre intérêt : il évite davantage la formation du calcaire dans la machine que les cycles à température plus élevée. En effet, plus l’eau est chaude et plus le calcaire se forme facilement, en particulier si l’eau courante est dure. Privilégier le programme à 30°C encrasse moins le lave-linge et limite les risques de panne, et donc, de dépense.

Enfin, l’autre argument en faveur du cycle à 30°C, c’est l’économie d’énergie qu’il entraîne !

On estime que si les Européens réduisaient la température moyenne du lavage en machine de 3°C, cela équivaudrait à l’élimination des émissions de CO² produites par 700 000 voitures par an.

De quoi motiver pour laisser de côté le traditionnel cycle à 40°C très prisé pour passer définitivement au cycle à 30°C.

lavage économique à 30°

 

Dans quels cas le cycle à 30°C ne suffit-il vraiment pas ?

Vous l’aurez compris, laver vos vêtements à 30°C suffit dans la plupart des cas.

Mais, parfois, il faut savoir monter un peu la température… c’est notamment le cas quand vous souhaitez laver les habits d’une personne malade : rhume, grippe, gastro-entérite et autre angine sont synonymes de microbes et de virus. Or, ces derniers peuvent s’avérer résistants à une température de 30°C, y compris dans l’eau. C’est une situation dans laquelle choisir un cycle à 40°C peut être salutaire, et même un peu plus, si le linge concerné le permet.

Enfin, autre situation qui peut nécessiter de passer à un cycle un peu plus chaud : lorsque vous êtes pressé ! En effet, le cycle à 30°C est très souvent plus long que le cycle à 40°C. Si vous avez peu de temps devant vous pour étendre votre linge, ou si vous désirez le passer rapidement au sèche-linge, alors le cycle à 30°C n’est pas forcément adapté.

 

corbeille de linge à laver

Vous avez désormais toutes les clés en main pour voir le cycle à 30°C d’un œil nouveau ! Pensez-y lors de votre prochaine machine de linge sale…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.