Comment entretenir son sèche-linge ?

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]
[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Lorsqu’il n’est pas possible de faire sécher son linge dehors, disposer d’un sèche-linge est bien pratique. Mais afin qu’il puisse rendre service pendant de longues années, il convient de l’entretenir régulièrement. Rien de compliqué, voici comment procéder.

Actuellement, deux types de sèche-linge sont disponibles dans le commerce : les sèche-linges à condensation (classe B) et les sèche-linges à pompe à chaleur (classe A). Ces derniers sont plus économiques en énergie. Sauf précision, les conseils qui suivent sont valables pour les deux types d’appareils.

Le filtre du sèche linge

Les ennemis du sèche-linge sont les fibres de vêtements, les poils d’animaux, les poussières qui s’accumulent au fil des utilisations. Il est absolument impératif de nettoyer après chaque cycle le filtre qui a récupéré ces impuretés. Lorsque le filtre est recouvert de ces peluches, les performances de l’appareil sont fortement réduites et le temps de séchage s’en trouve notablement allongé.

Attention, sur certains modèles, ce filtre est doublé d’un second filtre à nettoyer également. Enlevez aussi les peluches qui auraient pu s’accumuler sur le pourtour de la porte et dans l’appareil lui-même.

nettoyer filtre seche linge

Le bac à eau

Là aussi, après une ou deux utilisations, videz-le dans l’évier. N’attendez pas qu’il soit plein, sinon, le sèche-linge risque de se mettre en pause en milieu de cycle. Cela peut aussi entraîner de légères fuites d’eau. Situé généralement en haut de l’appareil, l’accès au bac à eau ressemble au tiroir à lessive d’un lave-linge. Si le modèle est équipé d’un filtre amovible (bien visible sur le réservoir), vérifiez qu’il n’est pas obstrué. Utiliser l’eau pour le fer à repasser n’est pas une bonne idée, car elle aussi est chargée de fibres en suspension et de résidu de lessive ou de produit adoucissant. Pour la même raison, on évite de s’en servir pour les plantes.

Le condenseur

Tous les deux mois environ, il faut vérifier le condenseur et éventuellement le nettoyer. Situé en bas à gauche de la face avant de l’appareil, on y accède par une trappe, elle-même suivie d’une seconde trappe verrouillée par un ou deux loquets. Là aussi, on le tire vers soi comme un tiroir.

Suivant le type d’appareil, deux cas envisageables :

 

Sèche-linge à condensation (classe B)

Le condenseur est constitué d’un réseau de lames métalliques. On peut les nettoyer avec un pommeau de douche, un tuyau d’arrosage, en passant plusieurs fois sur tous les côtés. Il est impératif de le laisser entièrement sécher avant de le remettre en place. Au besoin, s’aider d’un sèche-cheveux une fois qu’il est bien égoutté.

 

Sèche-linge à pompe à chaleur (classe A)

Dans ces appareils, le condenseur est constitué d’un tiroir en plastique et d’un filtre en mousse. Ne pas le mouiller, mais le frotter pour faire tomber les fibres accumulées ou passer éventuellement l’aspirateur.
En profiter pour vérifier à la main que des fibres ne se sont pas accumulées dans l’emplacement recevant le condenseur.

condenseur sèche linge

Sur certains modèles récents, le condenseur est auto-nettoyant. Dans ce cas, rien à faire, si ce n’est redoubler de vigilance en s’assurant que le filtre du bac à eau est bien propre, car c’est avec cette eau que l’appareil nettoie le condenseur !

Lorsque le sèche-linge n’est pas utilisé pendant longtemps, il est préférable de laisser la porte entre-ouverte. C’est aussi valable pour le lave-linge et le lave-vaisselle.

En suivant ces simples conseils, votre sèche-linge vous rendra de bons services des années durant.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.