Comment changer une tête de robinet thermostatique de radiateur

Publié :
[Total: 1 Average: 5]
[Total: 1 Average: 5]

Si les robinets de vos radiateurs à eau chaude disposent toujours de têtes manuelles classiques peut-être un peu vieillottes, vous pouvez facilement les remplacer par des têtes thermostatiques, résolument plus modernes. Voici comment faire.

slide-4-changer-robinet-thermostatique-ubaldi

Pourquoi un robinet thermostatique ?

Les têtes de robinets simples, à commande manuelle, que l’on trouve encore sur certains radiateurs à eau chaude, n’offrent pas de précision quant à la température désirée, et elles ont tendance à être difficiles à manipuler à la longue.

Peut-être avez-vous envie ou besoin de les changer : c’est la bonne occasion de choisir des robinets à tête thermostatique. Clairement plus modernes, ces modèles permettent de régler précisément la température de chaque pièce en modulant le débit d’eau chaude.

De cette manière, vous ne vous contentez pas d’allumer les radiateurs : vous ajustez leur utilisation à vos besoins, qui varient forcément entre un salon, une chambre ou encore une salle de bain. De quoi faire baisser, au passage, la facture annuelle de chauffage, jusqu’à -20 %.

Par ailleurs, changer les têtes de robinets de ses radiateurs pour des modèles thermostatiques est une démarche simple, à portée de tout le monde.

Il suffit de disposer de quelques outils essentiels, et de suivre les quelques étapes d’installation.

Quels sont les outils nécessaires ?

Pour installer des robinets thermostatiques, vous avez besoin en matière d’outillage d’un cutter, d’un tournevis plat, d’une clé à molette et potentiellement d’une clé à six pans en fonction de l’installation.

Ajoutez à cela quelques matériaux dont de la filasse, de la pâte à joint et, dans certains cas, d’un raccord à portée conique lorsque celui en place est trop abîmé.

Le choix du robinet thermostatique

L’achat de la nouvelle tête, qui se veut donc thermostatique, est en partie conditionné par votre installation actuelle, ce qui nécessite de vous assurer que le modèle choisi convient parfaitement.

Généralement, les dimensions et raccords sont les mêmes que les modèles classiques, mais mieux vaut tout de même vérifier pour éviter toute mauvaise surprise. Vous pouvez ainsi adapter votre achat à votre installation pour limiter les modifications.

Enfin, sachez qu’il existe deux formes de robinets thermostatiques : à l’équerre, avec la tête qui se règle à la verticale, et droit, avec la tête à l’horizontale.

Comme les robinets thermostatiques sont généralement plus gros que les robinets traditionnels, la première option peut être indiquée pour pallier un éventuel manque de place.

slide-1-changer-robinet-thermostatique-ubaldi

Comment procéder au changement de tête de robinet ?

Étape 1 : La vidange du circuit, une étape essentielle

Le radiateur à eau chaude fonctionnant sur la base de la circulation du liquide dans ses canalisations, il est indispensable de réaliser une vidange du circuit avant de changer le robinet.

Pour ce faire, vous devez fermer le robinet et le retour du radiateur, installer un récipient précisément sous le purgeur et enfin ouvrir celui-ci à l’aide d’une clé à molette ou d’un tournevis.

L’eau va ainsi s’évacuer des canalisations à proximité du radiateur, et vous laisser le champ libre pour travailler.

Si vous désirez remplacer les têtes thermostatiques de plusieurs radiateurs, vous pouvez opter pour une purge globale du circuit, en passant directement par le robinet de vidange de la chaudière.

Cela nécessite tout de même d’ouvrir, au minimum, le bouchon du radiateur situé au point le plus haut de votre installation, pour créer un appel d’air qui va grandement faciliter l’évacuation de l’eau.

slide-2-changer-robinet-thermostatique-ubaldi

Étape 2 : Démonter l’ancienne tête de robinet

Il faut avant tout, bien évidemment, enlever la tête manuelle déjà installée. Pour cela, il faut dévisser l’écrou de raccord conique qui relie l’ancien robinet au radiateur, à l’aide d’une clé à molette.

Un second raccord doit ensuite être dévissé à l’arrière du robinet pour le détacher de la canalisation. Là encore, la clé à molette est de rigueur, mais il est possible qu’une clé à six pans soit nécessaire en fonction du modèle.

Par ailleurs, pour accéder plus facilement à ce raccord, vous pouvez tirer un peu sur le tuyau sur lequel l’ancien robinet est rattaché, quitte à le dévisser du mur si besoin.

Étape 3 : Installer le robinet thermostatique

Si vous avez fait toutes les vérifications nécessaires au moment de l’achat de votre tête thermostatique, cette étape ne devrait pas poser de souci.

Si vos anciens écrous de raccord à portée coniques sont trop vieux, vous pouvez en profiter pour les changer : prenez le temps de strier le haut des filés avec un cutter pour faciliter l’accroche de la filasse, que vous allez positionner juste après avoir garni le filage du raccord avec une noisette de pâte à joint.

L’objectif est, ici, de créer un élément parfaitement étanche sans avoir à y ajouter de joint en caoutchouc. N’hésitez pas à remettre une petite dose de pâte à joint après avoir fait trois tours de filasse autour du filetage. Cette démarche est à répéter une seconde fois, sur le raccord de l’arrivée d’eau.

Une fois cette étape très importante réalisée, vissez l’écrou du raccord et les différentes pièces entre elles, en vous assurant de bien serrer les raccords. N’hésitez pas à vous aider d’une seconde clé à molette pour bien bloquer le robinet au moment de réaliser cette étape.

slide-3-changer-robinet-thermostatique-ubaldi

La mise en service

Une fois ces étapes réalisées, il vous reste à fixer la tête sur le robinet : il suffit de la pousser sur le pointeau destiné à l’accueillir, puis de la visser sur le robinet à l’aide de la bague. Ensuite, réglez la tête sur la température maximum, puis remplissez à nouveau votre circuit d’eau.

Il est possible que vous deviez ouvrir légèrement le purgeur de votre radiateur pour éliminer les poches d’air créées lors de l’installation.

Par ailleurs, si vous avez plusieurs robinets à changer, mieux vaut attendre la fin de l’ensemble des installations avant de remettre de l’eau dans le circuit : sinon, vous devrez le purger à nouveau.

C’est terminé !

Vous pouvez désormais profiter de tout le potentiel de radiateurs équipés de robinets thermostatiques : à vous la température régulée de manière optimale, et les économies de chauffage !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.