Téléviseurs 4K : Tout savoir sur le HDR !

Publié :
[Total : 6    Moyenne : 3.7/5]
[Total : 6    Moyenne : 3.7/5]

Si vous achetez un téléviseur 4K Ultra HD aujourd’hui ou si vous l’avez fait durant les deux dernières années, alors votre modèle intègre, à coup sûr, la technologie HDR. Mais qu’est-ce donc, et comment l’utiliser au mieux ?

Le HDR, ou High Dynamic Range, s’oppose au SDR (Standard Dynamic Range) qui existe depuis les débuts de la télévision couleur. L’objectif de cette technologie est plutôt simple : elle propose d’étendre la plage dynamique de luminosité de l’image qui est diffusée sur l’écran du téléviseur Ultra HD. L’image va donc monter bien plus haut dans la luminance en affichant des blancs plus lumineux, mais également descendre bien plus bas, proposant ainsi des noirs nettement plus profonds. Concrètement, là où le SDR poussait la luminosité entre 100-300 cd/m² (candela par mètre carré), le HDR la pousse jusqu’à 1000 cd/m². Et ça change tout !

 

 

HDR = Plus de réalisme

Ainsi, le HDR propose donc une image plus lumineuse et des couleurs plus naturelles, plus réalistes, qui collent fidèlement à la réalité.

 

tv hdr vs tv std
©Samsung

 

Regarder un film avec la fonction HDR activée, c’est un peu comme regarder à travers une fenêtre : l’œil humain y perçoit la même plage de couleurs, mais également un dynamisme de l’image renforcé.

 

différence entre tv hdr et tv sdr
©Samsung

 

Le fait que cette technologie aille de pair avec l’Ultra Haute Définition n’est pas un hasard : l’Ultra HD, également appelée 4K, propose une définition d’image de 3840 x 2160 pixels, ce qui induit une densité de pixels très élevée qui fait que l’œil humain a du mal à les discerner. C’est une bonne chose, puisque cela renforce une fois encore le réalisme de l’image, et donc l’immersion lorsque vous regardez un film, une série, un documentaire ou encore lorsque vous jouez à un jeu vidéo.

 

4k hdr et 8 k hdr

 

Néanmoins, même si l’apport du HDR est important lorsqu’on recherche la meilleure qualité d’image, il ne faut pas s’attendre à être interloqué par une vidéo diffusée avec le HDR activé. L’apport de cette technologie peut, en effet, s’avérer très subtil, et un regard pas ou peu entraîné aura peut-être du mal à percevoir la différence au début. Si votre téléviseur vous le permet, n’hésitez pas à activer et désactiver la fonction HDR pour mieux percevoir les différences entre les deux situations.

 

basculer sa tv en mode hdr

 

Par l’exemple

Pour se rendre compte de l’apport du HDR de manière évidente, le mieux est d’être en présence d’une image très contrastée dans laquelle se côtoient des parties très claires et des parties très sombres. L’exemple généralement pris pour illustrer est celui de la fenêtre qui s‘ouvre sur un ciel lumineux dans une pièce sombre.

Sans HDR, soit ce que l’on voit à travers la fenêtre manquera de luminosité, soit et c’est le plus fréquent, l’intérieur de la pièce disparaîtra dans la pénombre. Avec le HDR, le ciel vu à travers la fenêtre sera lumineux mais détaillé, avec les nuages visibles par exemple, et l’intérieur de la pièce sera certes sombre mais on y discerna sans problème les meubles et les détails des murs.

 

Quelles sont les conditions optimales pour profiter du HDR ?

Avoir une fonctionnalité HDR sur son téléviseur ne signifie pas que tous les contenus que vous allez visionner dessus exploiteront cette technologie. En effet, pour qu’elle soit active, il y a certains prérequis.

En premier lieu, il faut que la source ait été conçue pour exploiter le HDR : le journal télévisé de 20h n’est pas filmé en High Dynamic Range, par exemple ! Par contre, la totalité des Blu-ray Ultra HD vendus dans le commerce sont totalement compatibles HDR : si vous disposez d’un lecteur de Blu-ray UHD ou d’une console Xbox One X ou Xbox One S, vous pouvez profiter du HDR lors du visionnage de vos films.

Sur Netflix comme sur Amazon Prime Video, on trouve de nombreux films et séries proposés à la fois en Ultra HD et en HDR. Quand c’est le cas, des logos l’indiquent. Chez Netflix, on peut citer toutes les séries Marvel (Daredevil, Jessica Jones, Iron Fist, Luke Cage), The OA, Glow ou encore Santa Clarita Diet. Chez Amazon, The Man in the High Castle, Red Oaks, Bosh et Mozart in the Jungle font partie des séries proposées en HDR.

 

série hdr sur netflix

 

Parmi les sources HDR qui ne nécessitent pas de lecteurs spécifiques, on peut citer YouTube. Accessible depuis la plupart des téléviseurs connectés, la plateforme propose, depuis 2016, aux créateurs de contenus de publier des vidéos filmées en HDR. Il ne faut cependant pas s’attendre à des programmes très élaborés : la plupart du temps, il s’agit de paysages (bien) filmés avec du matériel haut niveau. Cela permet néanmoins d’avoir un aperçu concret du rendu en HDR.

Enfin, on peut également citer les jeux vidéo, dont un grand nombre est désormais compatible HDR. Pour en profiter du côté des jeux Sony, il faut disposer d’une PS4 Pro, qui prend en charge le HDR de manière native pour les jeux compatibles. La PS4 standard gère aussi le HDR, mais de manière logicielle, et c’est un peu moins efficace. Du côté de Microsoft, les Xbox One S et One X gèrent le HDR. Mais dans tous les cas, cela dépend aussi des jeux : vous pouvez vous assurer de la présence d’une compatibilité HDR en vérifiant si le logo est présent sur la boîte, avant d’acheter.

 

Le HDR10, loin d’être le seul standard

Terminons sur un point important à mettre en avant : la multiplicité des « formats » HDR. Le plus répandu est le HDR10 : c’est sur celui-ci que l’immense majorité des constructeurs de téléviseurs, et autres appareils compatibles HDR, se sont mis d’accord. C’est un format « statique », ce qui signifie que les réglages HDR restent les mêmes tout au long du visionnage du contenu sélectionné.

Mais il peut arriver qu’en plus du logo HDR10, votre téléviseur en affiche un autre. On trouve, par exemple, le HDR10+, l’équivalent « dynamique » du HDR10, qui va calculer le rendu en temps réel pour chercher à proposer un affichage encore plus poussé.

logo hdr10+

Le HDR Dolby Vision, de son côté, se targue de proposer une image encore plus fine et précise, grâce à un calibrage manuel particulièrement poussé.

logo dolby vision

 

Faut-il, dans cette optique, opter pour un téléviseur qui affiche des technologies qui ne se limitent pas au simple HDR10 ? Notre réponse est simple : ce n’est pas nécessaire ! Le HDR10 fait aujourd’hui office de standard bien installé, et il est pris en charge par la totalité des grands constructeurs et diffuseurs de contenus en ligne. Disposer d’un téléviseur équipé d’un format HDR supplémentaire peut être un plus, mais ce n’est pas pour autant un réel critère à rechercher lors de l’achat.

 

Pour résumer, le HDR est une technologie qui est aujourd’hui indissociable de l’Ultra HD, et qui redéfinit la qualité de l’image à travers les contenus premium. Si ses performances ne sautent pas forcément aux yeux de prime abord, c’est surtout quand on s’en trouve privé, sur des écrans plus anciens, que l’on se rend compte de l’apport évident qu’il représente sur les téléviseurs récents. L’essayer, c’est l’adopter ! Et bonne nouvelle : le HDR est bien parti pour durer !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.