Accueil > Info > Comment choisir un chauffage d’appoint ?

Comment choisir un chauffage d’appoint ?

Choisir un radiateur d'appoint

L’hiver approche et avec lui, les basses températures. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une cheminée ou un chauffage totalement efficace ! Alors, le chauffage d’appoint est de mise. Mais lequel choisir ? On vous explique tout !

 

Radiateur à bain d’huile, céramique, radiant, rayonnant… quand il s’agit d’acquérir un chauffage d’appoint, ce n’est pas le choix qui manque ! Mais l’on ne sait pas toujours pour quel type de radiateur opter, car il en existe un grand nombre et tous affichent des caractéristiques différentes. Nous vous proposons de les décrypter pour vous, pour vous permettre de faire le meilleur choix.

 

Le radiateur à bain d’huile

 

Le radiateur à bain d’huile est compact, peu coûteux et diffuse une chaleur douce, particulièrement agréable pour réchauffer une pièce comme un salon ou une chambre. Ce type de chauffage d’appoint fonctionne sur le principe de l’inertie. Cela signifie que si vous devez effectivement le brancher pour qu’il puisse fonctionner, comme il garde une partie de sa chaleur lorsqu’il chauffe, il est encore efficace même une fois que vous l’avez éteint et débranché. Autres avantages : le radiateur à bain d’huile est silencieux, n’assèche pas l’air et ne génère pas de dioxyde de carbone, ce qui en fait un appareil très écologique.

Ce type de chauffage s’avère financièrement très accessible, avec des modèles qui démarrent aux environs de 45 euros, comme le Baby Oil de Domair. La montée en température est rapide, et la chaleur est diffusée de manière homogène durant l’utilisation. La surface possible est plus ou moins grande selon le modèle choisi, mais vous pouvez trouver des radiateurs à bain d’huile capables de chauffer une pièce de 40 m², par exemple. Un studio entier peut donc être chauffé ainsi ! Enfin, opter pour un modèle au prix un peu plus élevé offre la possibilité de disposer d’un thermostat, bien pratique si vous désirez contrôler la température de votre intérieur. On en trouve notamment sur l’Oasis 2000W de Supra.

 

radiateur d'appoint supra oasis

Radiateur d’appoint Supra Oasis – Bain d’huile

 

 

Le radiateur soufflant céramique

 

Peu encombrant et bon marché, le radiateur soufflant céramique fonctionne à la base comme un radiateur classique : il absorbe l’air ambiant, le fait passer par des résistances qui vont le chauffer, pour ensuite le renvoyer dans la pièce. La différence vient de la céramique présente à l’intérieur, qui capte une partie de la chaleur et qui optimise le temps de chauffe, ainsi que la vitesse de restitution de l’air chaud.

Opter pour un radiateur soufflant céramique peut être une bonne idée si vous disposez d’un petit budget, et que vous voulez chauffer une petite pièce pour une durée relativement courte, comme une salle de bain ou une chambre avant le coucher. Néanmoins, ce type de chauffage d’appoint d’avère plutôt bruyant en raison de l’aspect « soufflant » et consomme pas mal d’électricité, en particulier pour les grands modèles. Mais les petits modèles, faciles à transporter et à ranger, peuvent s’avérer très pratiques, à l’image du HCE200WE d’Honeywell ou encore du Tropicano 5CR de Taurus.

 

radiateur soufflant HCE200WE Honeywell

Radiateur d’appoint Honeywell – Soufflant Céramique

 

 

Le radiateur à inertie sèche

 

Contrairement aux radiateurs à bain d’huile qui proposent une énergie fluide en raison de son liquide caloporteur, le radiateur à inertie sèche se contente de chauffer la céramique à l’intérieur. Cette dernière conserve une chaleur constante qui chauffe la pièce de manière continue et efficace, sans variation de température. Là encore, la chauffe est rapide une fois le radiateur branché, et il continue de chauffer pendant un long moment, même éteint.

Un grand nombre de ces modèles proposent d’intéressantes fonctionnalités, comme une programmation de la période de chauffe, différents modes de fonctionnement, un thermostat réglable… de quoi l’utiliser efficacement et ainsi économiser de l’électricité tout en disposant d’une douce source de chaleur. En revanche, ce type de chauffage d’appoint affiche un tarif plus élevé que les autres modèles : comptez au minimum 150 euros pour faire l’acquisition d’un radiateur à inertie sèche tel que le Tallin 900W d’Alpatec.

 

radiateur intertie Tallin Alpatec

Radiateur d’appoint Tallin Alpatec – Inertie sèche

 

 

Le radiateur radiant

 

On connait surtout le radiateur radiant pour les grands chauffages que l’on peut trouver, le froid venu, sur les terrasses des cafés et des restaurants. En effet, ce type de radiateur électrique est équipé de résistances, protégées par une plaque en verre ou par une grille, comme c’est le cas pour l’Infra 01 2400W de Supra. La chaleur émise est constante, et rappelle celle du soleil. La chauffe est très rapide et le confort est immédiat, et le tout n’émet pas de CO², un bon point pour la planète et la qualité de l’air que vous respirez !

L’inconvénient majeur de ce type de chauffage, c’est qu’il a un périmètre d’utilisation optimale assez réduit. Il convient difficilement pour chauffer une pièce de plus de 20 m², ce qui le limite à un usage très ciblé. Heureusement, de nombreux modèles disposent de roulettes qui permettent de le transporter facilement là où vous en avez vraiment besoin. Côté prix, il faut compter au minimum 100 euros pour disposer d’un modèle performant et doté d’un thermostat.

 

Radiateur infra 01 Supra

Radiateur d’appoint Infra Supra – Radiant

 

 

Le radiateur rayonnant

 

Opter pour un radiateur à panneau rayonnant offre l’assurance d’avoir une chaleur douce et diffuse. Ces modèles s’avèrent très proches de ceux que l’on peut trouver, fixés aux murs, lorsqu’un logement est équipé de radiateurs électriques. D’ailleurs, certains chauffages d’appoint de ce type peuvent effectivement être fixés à un mur : c’est notamment le cas du PRMB 2400 d’Alpatec et du HMP2000 de Delonghi.

Contrairement aux convecteurs traditionnellement fixés aux murs des appartements, les radiateurs rayonnants ont néanmoins la particularité de diffuser la chaleur plus loin, et donc de couvrir une surface de chauffe plus conséquente, jusqu’à 40 m² en moyenne. L’un des inconvénients de ce type de radiateur, c’est que pour arriver à diffuser une chaleur homogène dans toute une pièce, il doit chauffer énormément. De fait, certains modèles peuvent monter jusqu’à 200 °C sous leur armature en métal ! Une sécurité anti-surchauffe est présente dans la plupart des cas, mais mieux vaut le savoir : si vous achetez un radiateur rayonnant et qu’il est très chaud en fonctionnement, c’est sans doute normal.

 

Radiateur rayonnant HMP2000 Delonghi

Radiateur d’appoint Delonghi – Rayonnant

 

Vous avez désormais les cartes en main pour choisir votre chauffage d’appoint en fonction de votre budget, mais également de vos usages et des surfaces concernés. De quoi n’avoir jamais froid cet hiver ! 

Categories: Info Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks