Accueil > Info > Pourquoi faut-il cuisiner un maximum de produits frais ?

Pourquoi faut-il cuisiner un maximum de produits frais ?

04/09/2018

pourquoi cuisiner des aliments frais

Pour gagner du temps, mais aussi par habitude, nous avons perdu le réflexe d’utiliser des aliments frais. Et imperceptiblement, nous nous sommes tournés vers une alimentation de plus en plus industrielle. Pourtant, il n’y a que des avantages à cuisiner soi-même des produits frais !

 

J’ai pas le temps de cuisiner, je sais pas faire, j’achète du « tout préparé » c’est pratique… Voici ce qu’on entend régulièrement quand on demande à des gens s’ils cuisinent des produits frais. Il est vrai que cuisiner des produits frais demande un petit investissement personnel mais au final les bénéfices sont bien là.

 

Cuisiner des produits frais, un atout santé

 

Lorsqu’ils sont frais, les aliments sont au top de leur qualité. Leurs vitamines sont toutes là, ainsi que les antioxydants. Les antioxydants sont fabriqués par les légumes afin de se protéger des molécules agressives, naturelles ou dues à la pollution (les radicaux libres).

Lorsque l’on consomme un légume, ses antioxydants passent dans notre corps et nous protègent à leur tour de ces radicaux libres, mais à la condition que ce légume soit frais.

La première journée au réfrigérateur, la plupart des légumes conservent leurs antioxydants (à l’exception des concombres et courgettes qui peuvent en perdre jusqu’à plus de 30 % !).
Mais au bout de plusieurs jours, les propriétés antioxydantes des légumes diminuent de moitié !

La congélation n’est pas vraiment mieux, quant aux conserves, certains légumes comme le céleri peuvent y perdre la totalité de leurs antioxydants ! (Enquête de Food Research International de 2009).

Concernant les vitamines, le problème est identique et aggravé par les modes de cuissons trop agressifs. Voir notre article sur la cuisson des aliments : Les astuces pour préserver leurs bienfaits.

carottes qui sortent de terre

 

Qu’apportent les produits frais ?

 

Le produit frais permet donc de profiter de tous les bienfaits des fruits et légumes, qui est à son maximum lorsqu’ils sont cueillis murs. Mais c’est aussi la garantie que l’on évite des additifs. Colorants, conservateurs et exhausteurs de goût sont des produits chimiques dont le corps n’a pas besoin. Danger supplémentaire, la diversité des additifs utilisés par les industriels rend impossible l’analyse des interactions qui peuvent se produire lorsqu’ils sont mélangés entre eux (effet cocktail).

Avec les produits frais, on évite également l’excès de sucres, de sel et de mauvaises graisses avec à l’arrivée des plats qui auront plus de goût et dont les composants préservés nous apporteront leur énergie.

Les produits frais évitent aussi de s’intoxiquer avec une conserve trop ancienne, un produit décongelé et recongelé. Même une innocente salade en sachet plastique fait courir un risque sanitaire si elle a mal été transportée ou stockée. Pourtant, laver une salade prend 20 secondes ! On enlève les parties abîmées des premières feuilles, on coupe le trognon, on lave les feuilles dans de l’eau avec quelques gouttes de vinaigre et on passe dans l’essoreuse à salade.

Bon à savoir, les salades lavées se conservent très bien pendant une semaine, si on les laisse dans l’essoreuse, placée en bas de réfrigérateur et elles ne perdent (pas trop) de leur pouvoir antioxydant.

cuisiner des légumes frais

 

Une solution économique et écologique

 

Autre avantage, c’est beaucoup moins cher ! Pour le prix d’un minuscule pot de sauce tomate industrielle, pour le prix d’un jus de fruit ou d’une soupe, il y a de quoi en préparer dix fois plus, sans additifs douteux.

C’est aussi la garantie que l’on peut choisir la provenance des aliments, contrairement aux plats industriels. On se souvient du scandale de la viande de cheval ou plus récemment des œufs contaminés. Lorsqu’on consomme frais, on connaît clairement la provenance d’un produit grâce à son étiquette et surtout, on peut immédiatement, d’après son aspect, son odeur, en connaître la qualité. Enfin, si l’on fait le choix de consommer localement, ce qui n’est possible qu’avec les produits frais, on réduit aussi la pollution due au transport (les légumes congelés en sachet peuvent provenir de plusieurs pays du monde, parfois très lointains en fonction des prix du jour).

les bons outils pour découper les légumes

 

Facilitez-vous la vie avec les bons outils

 

Cuisiner frais, c’est aussi pouvoir varier ses menus et découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles façons de préparer les aliments. Afin de tirer au mieux parti de cette fraîcheur, la cuisson à la vapeur douce est toute indiquée. 

La cuisson vapeur préserve les vitamines et contrairement à une cuisson à l’eau, elle respecte la texture des aliments. De quoi redécouvrir brocolis, poireaux et courgettes qui ne sont pas condamnés à devenir des choses moles et spongieuses, lorsqu’on les cuit al dente dans un cuit-vapeur ou un panier. Ainsi préparés, les légumes sauront se contenter d’un filet d’huile d’olive.

Ce qui nous rebute souvent avec les légumes frais, c’est la perspective de devoir les laver, les éplucher, les préparer. Et pourtant, rien de plus simple avec l’outil adapté. Pour éplucher les légumes tels que carottes, concombres ou courgette, rien de tel qu’un épluche-légumes en Y. Sa lame large évite que les épluchures ne viennent se coincer pendant l’opération. C’est pratique également pour faire des copeaux de parmesan, découper le zeste d’un agrume, etc. Pour tailler les fruits et légumes dans tous les sens, tournez-vous vers les mandolines manuelles, mandolines électriques ou autres outils coupe légumes.

Enfin, pour les mixer, les cuire, en faire des soupes… un robot culinaire manuel ou électrique  peut s’avérer utile. Ne pas oublier non plus les jus de fruits, de légumes ou des deux mélangés, pour faire plein de vitamines !

Suite des opérations avec des couteaux qui coupent ! Rien de pire pour cuisiner qu’un couteau qui ne coupe pas. On en trouve à tous les prix mais, sans tomber dans l’excès, il est important de ne pas lésiner sur la qualité. Ce qui est valable pour les légumes l’est encore plus pour la viande et les poissons. Pour lever un filet, une lame aiguisée est impérative.

Enfin, pensez pratique ! Préparer un plat pour dix personnes n’est pas plus compliqué que pour une. Dans cette optique, il est beaucoup plus rentable de cuisiner de grandes quantités de nourriture et ensuite de conserver ses préparations au congélateur. Pour les sauces et les herbes aromatiques, congelez des doses individuelles dans des bacs à glaçons !

 

Bref, il n’y a que des avantages à cuisiner frais le plus possible. Il suffit de s’y mettre pour se rendre compte que c’est moins cher, meilleur et plus sain. Bon appétit !

 

Categories: Info Tags:
Les commentaires sont fermés.