Indice de réparabilité, la nouvelle affiche contre l’obsolescence des produits

Publié :
[Total: 0 Average: 0]
[Total: 0 Average: 0]

Un nouvel indicateur pour le consommateur a fait son apparition depuis le 1er janvier 2021, celui de l’indice de réparabilité. Récemment intégré, il est cependant en clin à devenir un critère majeur dans la prise de décision du client. Découvrons ensemble de quoi s’agit-il.

1. L'origine de l'indice de réparabilité

La création de l’indice de réparabilité a pris forme lors de la loi contre le gaspillage pour une économie circulaire.

Dans le but de réduire l’obsolescence programmée ou non, et de lutter contre le gaspillage, ce nouveau critère dans le paysage français vise à faire du caractère réparable ou non d’un produit, un critère de choix du consommateur.

 

comment-choisir-son-electromenager-par-la-reparabilite-ubaldi

Cet indice prévoit de devenir à long terme un indice de durabilité en ajoutant les critères de robustesse ou de fiabilité. Cette nouvelle information tend à allonger la durée de vie des produits, indirectement réduire l’impact dans la gestion des déchets, ainsi que d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages.

 

2. À quoi sert l'indice de réparabilité

Cet indicateur permet au consommateur de savoir si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable

À travers de cette nouvelle démarche, le gouvernement tente d’augmenter le taux de réparation à hauteur de 60 % d’ici 5 ans.

Il a été mesuré que 40 % des pannes des produits électriques et électroniques donnent lieu à une réparabilité en France.

3. Comment fonctionne l'indice de réparabilité

indices-reparabilite-mte
©mte
  • Rouge pour tout indice supérieur ou égal à 0 et inférieur ou égal à 1,9.
  • Orange pour tout indice supérieur ou égal à 2 et inférieur ou égal à 3,9.
  • Jaune pour tout indice supérieur ou égal à 4 et inférieur ou égal à 5,9.
  • Vert pour tout indice supérieur ou égal à 6 et inférieur ou égal à 7,9.
  • Vert foncé pour tout indice supérieur ou égal à 8 et inférieur ou égal à 10.

Par un simple outil visuel incluant une note sur 10, celui-ci repose sur 5 critères :

  • La documentation du produit : Engagement du producteur à rendre disponibles gratuitement des documents techniques pour les réparateurs et les consommateurs.
  • La démontabilité, l’accès, les outils et les fixations : Faciliter le démontage du produit, le type d’outils nécessaires et les caractéristiques des fixations.
  • La disponibilité des pièces détachées : Rapport entre le prix de vente des pièces détachées et le prix du produit.
  • Le prix des pièces détachées : Rapport entre le prix de vente des pièces détachées et le prix du produit.
  • La spécificité : Sous-critères propres à la catégorie de produits concernée.
 
Ces éléments sont remplis dans un tableau similaire à ci-dessous, disponible au consommateur par le vendeur ou le fabricant au moment de l’acte d’achat pour chaque modèle en vente.

tableau-indice-de-reparabilite
©mte

4. Les catégories de produits concernées

Les 5 catégories produits pilotes ciblées sont dans un premier temps :

  • Le lave-linge à hublot
  • Le téléviseur
  • Le smartphone
  • L’ordinateur portable
  • La tondeuse à gazon électrique
 
De plus, cet indice aura pour vocation d’être aussi présent dans un second temps, dans les catégories semblables aux 5 catégories pilotes. 

5. La réparabilité en vidéo

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.