Comment survivre à l’hiver ?

Publié :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Une fois retombé l’enthousiasme des fêtes avec les aiguilles du sapin, c’est le choc : en vrai, l’hiver est un truc très déprimant, froid et humide. Mais heureusement, voici nos conseils pour passer ce cap difficile dans la joie et la bonne humeur. Mais si.

J’ai froid

On a beau avoir inventé l’adjectif « vivifiant », en hiver, on en vient rapidement à penser que le froid n’est pas un phénomène naturel. Par chance, le monde moderne met à notre disposition toute une panoplie d’appareils bien pratiques. Bien sûr, le chauffage mais encore faut-il que celui-ci soit parfaitement réglé.

se chauffer les mains sur radiateur

C’est pour cela qu’après le feu et l’électricité (et deux ou trois autres trucs entre), l’humanité a inventé le thermostat. Plutôt que d’avoir froid, mettre le chauffage à fond, avoir trop chaud, le baisser, avoir froid et recommencer, les thermostats se chargent de maintenir une température constante.

Mieux encore, les thermostats intelligents peuvent être déclenchés à distance ou être programmés afin de réduire le chauffage pendant certaines plages horaires, par exemple le soir. En effet, on dort mal dans une chambre surchauffée et comme on le rappelait dans cet article sur la pollution intérieure, c’est aussi très malsain.

A savoir : La chaleur a un impact négatif sur la circulation sanguine. S’il y a trop de différence entre la température intérieure et la température extérieure, le corps aura davantage de mal à encaisser ; et on aura donc tendance à avoir toujours froid ! L’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) recommande une température de 19°C dans les pièces à vivre.

régler le thermostat de son chauffage

Est-ce à dire qu’il faut se coucher dans le froid ? Que nenni, ont aussi été inventées les couvertures chauffantes. Chambre fraîche + lit chaud = le bonheur.

Enfin, comme il faut bien parfois sortir, on peut même envisager de s’équiper d’une ceinture chauffante ou simplement miser sur les bons vêtements : les tissus « antifroid » (termolactyl, polaire, laine, soie,…), les vêtements qui ne serrent pas trop et la superposition pour moduler le nombre de couches selon les changements de température.

A savoir : C’est le torse qu’on couvre en priorité. En effet, quand il fait froid, les vaisseaux sanguins des bras et des jambes se contractent et le sang se rend directement dans le torse.

trouver des vetements anti froid

 

Je déprime

Bonne nouvelle ! Le Blue Monday a été créé pour contrer ce blues du lundi le plus déprimant de l’année (le 20 janvier en 2020) mais en fait après vérification il s’agit d’une duperie pour promouvoir des vacances hivernales.

En réalité, mauvaise nouvelle, en hiver, TOUS les jours sont déprimants : manque de lumière, carence en vitamines, bonhomme de neige qui fond, etc.

déprime hivernale

L’hiver est souvent synonyme de moindre luminosité et donc de carence en vitamines D. Du coup, pour améliorer notre humeur, on n’hésites pas à s’exposer à la lumière du jour. Grâce à la lumière, notre organisme sécrète naturellement de la sérotonine, un neurotransmetteur du système nerveux qui régule certains comportements comme l’humeur ou l’émotivité.

Par temps froid, le corps brûle davantage de calories pour réguler sa température face au froid (et sans rien faire). Mais pas de quoi perdre ses 3 kilos en trop, le froid ne compensera pas la raclette de la veille (on préfère prévenir). Pour autant, faire du sport quand il fait froid est l’occasion de travailler son endurance… Mais ce n’est pas le moment de faire des performances (et jamais en dessous de -5°C). Et on n’oublie pas de s’hydrater.

froid de l'hiver

Enfin, pour lutter contre la grisaille, on booste son système immunitaire et on adapte son alimentation à l’hiver. On privilégie les fruits et légumes (surtout ceux qui sont riches en vitamine C – en jus c’est très pratique), les protéines (qui augmentent la température corporelle) et les féculents (qui apportent des sucres lents et donc des calories nécessaires pour se réchauffer). On n’oublie pas les épices qui réchauffent et favorisent la circulation  (gingembre, clou de girofle, cannelle, poivre, cumin). Les boissons chaudes comme la soupe, le thé vert ou les tisanes sont aussi efficaces.

A savoir : Contrairement à ce que l’on pense souvent, manger des aliments « qui nous tiennent chaud » ne signifie pas manger des produits trop gras, trop riches ou trop sucrés car « il faut bien faire des réserves ! ». Même s’ils sont certes réconfortants, il faudrait en fait les éviter… Car comme on se dépense moins, on élimine moins. Et c’est pas pour casser l’ambiance, mais on ne se réchauffe pas non plus en buvant de l’alcool. Déjà il est très calorique, et en plus il ralentit le rythme cardiaque et donc accélère le froid. Mais la tisane c’est bon aussi.

se réchauffer avec une boisson chaude

 

Bientôt le printemps…

Maintenant que nous voilà réchauffés et reposés, reste l’ultime épreuve, sans doute la pire : se lever le matin !

Franchissez l’obstacle avec un radio-réveil à luminothérapie qui vous fera commencer la journée en musique (ou avec des sons sympas) en dispensant une belle lumière, digne d’un lever de soleil. On peut aussi faire la même chose avec des lumières connectées, en créant des routines via son smartphone.

Ensuite, direction la machine à café qui n’attend plus que vous !

Enfin, si malgré tout, le printemps se fait désirer, il sera toujours possible de rêver à votre futur mobilier de jardin et autres barbecues !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.