Je veux une machine à laver silencieuse !

Publié :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Au même titre que la consommation en énergie, le niveau sonore des appareils électroménagers est un critère de choix important. Réputé bruyant à juste titre, le lave-linge peut pourtant se montrer discret avec de nouveaux modèles conçus dans cette optique (et quelques astuces).

Depuis quelques années, le cahier des charges des fabricants d’électroménager prend en compte l’élimination des nuisances sonores de leur matériel. Parmi les appareils à bénéficier de ces attentions bienvenues : les lave-linges. Ces derniers ont particulièrement progressé en la matière avec l’arrivée de nombreux lave-linges silencieux. Preuve des progrès accomplis en la matière et l’importance du seuil de bruit acceptable pour une machine à laver, l’arrivée prochaine d’une classe de nuisance sonore sur la nouvelle étiquette énergie que devront arborer les lave-linges au 1er mars 2021.

Pourquoi une machine fait-elle du bruit ?

Commençons par une information qui va faire du bruit. Saviez-vous qu’une machine à laver dont le bruit est mesuré à 70 décibels pendant l’essorage est deux fois moins bruyante qu’une machine mesurée à 73 décibels ? Oui, la perception de bruit double tous les 3 décibels. Sachant que la nuisance sonore moyenne d’une salle de classe est de 70 dB, on comprend mieux pourquoi les fabricants font tout pour passer sous cette barre symbolique.

D’où vient le bruit de ma machine ?

Les différents cycles par lesquels passe la machine à laver génèrent plus ou moins de bruit : remplissage, lavage, essorage, évacuation de l’eau. Chacun de ces cycles fait intervenir des mécanismes également plus ou moins bruyants mais de tous, c’est bien le cycle d’essorage qui est de loin le plus inconfortable pour les oreilles ! C’est d’ailleurs pourquoi la nouvelle étiquette énergie ne comportera plus qu’une classe sonore portant sur l’essorage. Avec le temps, et en fonction des modèles et de l’usure, moteur électrique tournant à grande vitesse, pièces en mouvement, frottements, pompe à eau et vibrations peuvent rendre certains modèles particulièrement bruyants.

Les technologies au service du silence

Lave linge silencieux Bosch
Lave-linges Bosch avec technologie EcoSilence

Dorénavant, il est facile de trouver des modèles de lave-linge silencieux. Pour se prémunir du vacarme, les fabricants de lave-linge silencieux ont recours à plusieurs stratégies dont deux principales : les moteurs à induction et l’isolation acoustique.

La plus évidente consiste à rendre les moteurs le plus discret possible. Même si ça n’est pas la seule source de nuisances sonores, les vitesses de rotation élevées contribuent notamment à rendre l’essorage bruyant. Afin d’éviter cette impression qu’un avion de chasse s’apprête à décoller, sur les modèles de machines les plus discrètes, le tambour est en prise directe avec le moteur et non plus relié par une courroie d’entraînement. On parle ici de moteur à induction directe ou électromagnétique.

L’élimination de la courroie amène deux grands bénéfices : la suppression de la source de frottement et donc de bruit et l’élimination de l’usure de la courroie, possible source de panne. Dans cette gamme, vous pouvez par exemple trouver les lave-linges Whirpool équipés de la technologie « Zen Technology Silence + » et son moteur à transmission directe (voir la vidéo ci-dessous).

Une autre façon d’éliminer le bruit est de l’empêcher de se propager par l’emploi de matériaux assurant une bonne isolation acoustique, empêchant l’effet caisse de résonance. De même, les pièces mobiles sont isolées par des matériaux absorbants les vibrations afin qu’elles ne soient pas transmises à la structure de l’appareil. Parmi les fabricants qui ont investi dans cette voie, citons Bosch qui a travaillé sur l’isolation renforcée de ses appareils.

Nos astuces pour réduire les nuisances sonores de votre lave-linge

L’installation

Lors d’un cycle de lavage, plusieurs étapes sont susceptibles de générer d’importantes vibrations, notamment lorsque le tambour est en train de tourner. Afin de les éviter, il est important de veiller en premier à ce que le lave-linge ne touche pas d’autres appareils ou un mur. Pour la même raison, il doit être installé de façon parfaitement stable et plane, en vérifiant que les 4 pieds reposent uniformément sur le sol.

En outre, si vous disposez d’un sèche-linge, l’installation en « colonne » assortie du bon kit de superposition permet de stabiliser et réduire les vibrations du lave-linge, situé en dessous.

Le tapis anti-vibration

C’est une astuce à laquelle on ne pense pas mais la dalle anti-vibration en caoutchouc possède de nombreux avantages. En absorbant les vibrations de l’appareil, le bruit est considérablement réduit et la machine ne dérape plus. Certains clients recyclent même cette dalle en l’utilisant pour d’autres fonctions ou appareils.

Réduire la vitesse d’essorage

Cela peut paraître évident mais en réglant la vitesse d’essorage à 600 ou 800 trs/min, vous pouvez diviser par 3 ou 4 le bruit généré pendant ce cycle. Le lave-linge ne doit pas être trop chargé et le linge doit être uniformément réparti à l’intérieur pour garantir une rotation sans à-coups, ceci afin d’empêcher les amortisseurs du tambour de venir taper contre leur support.

Faire tourner votre machine la nuit

Mais si, malgré toutes ces précautions, le lave-linge est encore trop bruyant pour vous, la meilleure solution est encore de ne plus l’entendre ! Le faire tourner la nuit ou le programmer aux moments où vous n’êtes pas à domicile vous permettra d’expédier définitivement la question !

Choisir un lave-linge silencieux

Lorsque l’on souhaite acheter un lave-linge silencieux, le point à vérifier est son niveau sonore, qui est exprimé en décibel (dB). Sur la nouvelle étiquette énergie qui va progressivement faire son apparition en point de vente à partir du 1er novembre 2020, vous pourrez également vérifier la nouvelle « classe de perception du bruit aérien en phase d’essorage » de la machine qui va de A à D.

Les lave-linges avec la classe « A » seront par conséquent les plus prisés et la présence d’un moteur à induction directe sera un gage supplémentaire de sérénité pour vos oreilles.

Sachez qu’il existe de nos jours des machines avec  un niveau sonore qui n’excède pas les 50dB, des machines à classer dans la famille des appareils « ultra-silencieux ». Il paraît même qu’une machine ferait moins de bruit que le désert…à vérifier !


Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.