Les astuces pour rendre mon linge « plus blanc que blanc »

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Le linge blanc, on l’aime pour son aspect net qui donne un sentiment de fraîcheur et de propreté. Hélas, au fil du temps, apparaissent reflets jaunâtres ou zones grises. Voici nos 9 ingrédients secrets pour lui faire retrouver sa blancheur immaculée d’origine.

Ingrédient secret # 1 : Le citron

Simple et pratique, c’est le truc à essayer en premier avec du linge qui a jauni. Mettre avec la lessive le jus d’un citron (sans pépins !) dans le bac à lessive d’une machine de blanc. Sur le même principe, on peut mettre à la place deux citrons coupés en morceau dans une pochette en tissu allant à la machine.

Dans le cas de rideaux, de housses de couettes ou de taies d’oreillers, le trempage dans de l’eau citronnée dans une grande bassine ou une baignoire devrait venir à bout des traces jaunes en une nuit. Laver ensuite comme d’habitude. Attention avec les voilages très fins, surtout s’ils ont déjà été attaqués par le soleil, l’acide citrique ne leur fera pas que du bien !

Contre les traces sous les aisselles, on peut frotter délicatement avec un citron coupé avant de procéder au lavage en machine ou à la main.

astuce pour blanchir le linge : le citron

Ingrédient secret # 2 : Le vinaigre blanc

À raison d’une demi-tasse à mettre directement dans la machine, son acidité devrait là aussi faire des miracles avec le linge jauni. Au rinçage, c’est aussi un excellent assouplissant. Dans le cas de traces (par exemple aux pliures), on peut le vaporiser sur la zone à traiter avant lavage.

Ingrédient secret # 3 : Le sel d’oseille

Comme le citron, il doit ses propriétés à un acide (acide oxalique), mais on l’utilise plutôt avec les tissus qui ont tendance à grisailler. Verser une cuillère à soupe dans le bac du lave-linge avec la lessive.

Ingrédient secret # 4 : Le bicarbonate de soude

C’est contre les marques grises aux manches et au col qu’on en fera une pâte diluée dans un peu d’eau. À utiliser comme un détachant avant lavage en laissant agir un moment et en frottant avec une brosse pour l’enlever.

Ingrédient secret # 5 : L’eau oxygénée

On peut l’utiliser pour blanchir le linge à condition de la réserver aux tissus solides. Plutôt que de la mettre directement dans la machine, on pourra diluer une tasse d’eau oxygénée à 3% dans une bassine d’eau chaude et faire tremper. C’est très efficace avec de la laine blanche (mais pas écru).

blanchir linge blanc avec eau oxygénée

Ingrédient secret # 6 : Les cristaux de soude

Bien connus de nos ancêtres, les cristaux de soude ont un regain de popularité. Il s’agit de carbonate, à ne pas confondre avec le bicarbonate de la cuisine (ni avec la soude caustique qui débouche les canalisations !).  

On utilise les cristaux de soude à raison d’une demi-tasse de poudre à mélanger à la lessive. Ils (re)donnent de l’éclat au linge blanc, mais ravivent aussi les couleurs.

Lorsqu’on les utilise régulièrement, c’est aussi un bon moyen d’entretenir sa machine en luttant contre l’accumulation de calcaire.

Ingrédient secret # 7 : Le percarbonate de sodium

Là non plus à ne pas confondre avec le bicarbonate, le percarbonate est constitué de cristaux de soudes et d’eau oxygénée. C’est un excellent détachant et blanchissant, car il libère de l’oxygène actif au contact de l’eau, ce qui lui vaut son surnom « d’eau oxygénée solide ». On l’utilise dans la machine (une bonne cuillère à soupe) ou en trempage.

Ingrédient secret # 8 : Le bleu à linge

Se présentant sous la forme de boule d’un bleu intense, il apporte au linge un indéniable éclat blanc en ajoutant… du bleu !  Bizarrerie du cerveau humain, un blanc légèrement bleuté paraît en effet plus lumineux que du blanc non bleuté.

Ce produit ancestral toujours en vente est un équivalent rétro des agents azurants (azurants optiques) couramment utilisés par les fabricants de peinture, de papier et en cosmétique. Vous savez maintenant pourquoi beaucoup de lessives liquides et d’assouplissants industriels sont bleus. C’est de la triche, mais en effet, le linge paraît « plus blanc que blanc » !

blanchir linge blanc avec du bleu à linge

Ingrédient secret # 9 : L’eau de Javel

On ne l’a pas oublié, mais entre les risques d’allergie et le danger de respirer du chlore, on s’est rendu compte que ce produit à tout faire était finalement très violent. Et puis… C’est pas très écolo. À utiliser (ou pas ?) en dernier recours, très diluée, mais pas sur la laine, qui risque au contraire de la voir jaunir.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.