Tout savoir sur l’hygiène du linge de lit

Publié :
[Total : 1    Moyenne : 4/5]
[Total : 1    Moyenne : 4/5]

On ne gère pas le linge de lit comme on gère celui que l’on porte ou que l’on utilise dans la cuisine : il y a des règles différentes à connaître et à suivre. On vous éclaire sur la manière de prendre soin de vos draps et compagnie !

Vous ne savez pas comment entretenir correctement votre linge de lit ? Vous voilà dans de beaux draps ! Heureusement, nous sommes là pour vous donner tous les détails et secrets pour prendre soin de vos housses de couettes, taies d’oreillers et, évidemment, vos draps, qui seront plus beaux que jamais, sans faire beaucoup d’efforts !

 

Quand faut-il changer ses draps ?

Les draps, mais également les housses de couette, les taies d’oreillers ou de traversin sont tous de potentiels nids à bactéries, et la principale raison à cela, c’est nous ! Effet, on transpire la nuit, on invite parfois un chat ou chien à dormir avec nous, on est parfois un peu malade ou, sans toujours l’avouer, on grignote même entre deux siestes.

Toutes ces situations contribuent à faire du linge de lit un endroit confortable pour les bactéries, les champignons et autres allergènes, comme les incontournables acariens.

Pour éviter une trop grande prolifération de ce petit monde à l’endroit où vous dormez, il est recommandé de changer les draps et les différentes housses au minimum une fois toutes les deux semaines. Si vous dormez nu et/ou qu’un animal dort régulièrement avec vous (votre conjoint ne compte pas), alors vous devriez même faire ce changement toutes les semaines.

hygiène du linge de lit et nourriture

 

A quelle température se lave le linge de lit ?

L’objectif d’un passage en machine est de rendre votre linge propre et d’éliminer les bactéries qui s’y cachent. Il faut donc oublier le lavage à 30°C et passer directement à un cycle à 60°C, qui est une température fatale pour les acariens, et la plupart des microbes.

Il est donc important, lorsque vous achetez de nouveaux draps, de vous assurer qu’ils résistent bien à un passage en machine à cette température : c’est indiqué sur l’emballage et sur l’étiquette.

Vous pouvez monter jusqu’à 40° pour laver les oreillers, traversins et couettes, à laver tous les deux ou trois mois idéalement. Pour ne pas oublier de le faire, vous pouvez mettre en place un rituel à chaque changement de saison !

Plus d’infos : Bien laver sa couette en machine

pile de linge propre

 

Quelle vitesse d’essorage privilégier ?

La vitesse d’essorage recommandée pour le linge de lit se situe entre 800 et 1000 tours par minute. En effet, mieux vaut éviter un essorage trop violent pour le linge de lit, qui peut se montrer fragile. En accélérant l’essorage, il y a un risque d’abîmer les fibres du tissu, et de réduire la durée de vie de vos draps. Ils deviennent également moins agréables au toucher, ce qui est dommage, car ils sont en contact avec votre corps pendant la nuit !

Évitez également de trop remplir la machine lorsque vous lavez votre linge de lit, pour que les différentes étapes de nettoyage et d’essorage s’opèrent parfaitement. Un linge trop serré peut être synonyme de résidus de lessive, ce qui peut s’avérer potentiellement allergène. Mieux vaut faire deux lessives et avoir un résultat impeccable, qu’une seule et de devoir tout recommencer !

 

Comment sécher au mieux le linge de lit ?

A l’air libre, dans la mesure du possible ! Étendez votre linge de lit dehors au soleil ou sur votre balcon va lui permettre de gagner davantage en fraîcheur, mais cela contribue également à lutter contre les bactéries récalcitrantes. Et puis c’est très joli, un drap qui sèche dans le vent, non ?

Si vous n’avez ni jardin ni balcon, vous pouvez passer par l’étape du sèche-linge. Mais attention : tout comme un essorage trop rapide abîme le linge de lit, une température trop élevée au sèche-linge détériore aussi les fibres. Préférez donc un séchage plus long, mais à basse température.

comment faire sécher ses draps

 

Comment venir à bout d’une tâche récalcitrante ?

Vous avez saigné du nez pendant la nuit, votre petit dernier a fait pipi au lit ou un accident est survenu pendant un petit déjeuner couché ? Dans tous les cas, il est essentiel de réagir très vite pour nettoyer une tâche sur du linge de lit. Sang, urine, café, jus d’orange… les draps n’apprécient pas !

Lorsque la tâche est fraîche, il est possible de l’atténuer fortement en utilisant du savon noir, à faire mousser directement dessus. Une fois ce premier nettoyage effectué, direction la machine à laver, avec un cycle habituel à 60°C. Si la tâche est plus incrustée, vous pouvez tenter de l’atténuer en la badigeonnant d’un mélange composé d’un tiers de vinaigre blanc et de deux tiers d’eau, pour ensuite la recouvrir d’une couche de bicarbonate de soude. Laissez sécher avant de brosser la tâche, et ensuite, à la machine !

Notez que ces astuces sont également valables si la tâche a traversé les draps et a atteint le matelas, mais attention : vous n’arriverez jamais à mettre ce dernier dans la machine, il faudra donc le faire sécher à l’air libre, ou à l’aide d’un sèche-cheveux, par exemple. Pensez également au protège matelas qui permet d’éviter ce type de désagrément.

enlever une tache de ses draps

 

Tout ça, c’est juste une histoire de linge ?

Pas entièrement ! La lutte contre les bactéries, notamment, passe aussi par une bonne hygiène et une bonne aération de la chambre. Faites régulièrement la poussière dans la pièce, et ouvrez la fenêtre au moment de faire le lit. Cela ne dispense pas de changer les draps et de faire régulièrement des lessives, mais ça contribue à une bonne hygiène au quotidien. Après tout, nous passons le tiers de notre vie à dormir, alors autant ne rien négliger !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.