Comment meubler un studio ? Nos conseils

Publié :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

S’installer dans un studio est une belle aventure mais qui demande un peu de réflexion. Vous manquerez sûrement de place à un moment, à moins d’être très malin ou… de suivre nos conseils ! Voici comment procéder pour ne pas perdre de place.

Conseil 1 : surfaces et volumes

Appropriez-vous les lieux. Avant d’acheter des meubles, imaginez leur disposition. Les cloisons, les portes et la position des fenêtres sont à prendre en compte.
Pour éviter les reflets, on ne met pas un écran à l’opposé d’une fenêtre. En revanche, si la cuisine n’est pas encore installée, l’apport de lumière sera bienvenu pour un coin repas et l’ouverture permettra aussi d’évacuer les fumées et la buée. Dans un petit volume, une casserole de pâtes a vite fait de transformer les lieux en bain de vapeur.

Dans la cuisine justement, pensez aux superpositions : un plan de travail peut accueillir des rangements dessous et au-dessus. Il existe de l’électroménager peu encombrant, comme un mini four ou un mini lave-vaisselle. On peut aussi fixer un micro-ondes au mur avec des supports spéciaux. 

Dans un petit espace, on a tout intérêt à supprimer les cloisons, mais il est important de délimiter des espaces. Une bibliothèque pas entièrement remplie ménagera une séparation et un changement de couleur au mur ou un sol créera visuellement une rupture.
Enfin, prendre garde au sens d’ouverture des portes. Et d’ailleurs, sont-elles toutes indispensables ? Pour une penderie par exemple, on peut remplacer des portes traditionnelles par un rideau en joli tissu épais.

choisir un canapé

Conseil 2 : pensez utile

Dénicher dans un vide grenier le fauteuil violet dont on a toujours rêvé, c’est sympa, mais les deux questions à se poser sont : est-ce que j’ai la place ?  Est-ce que j’en ai besoin ? L’esthétique, le plaisir, c’est important, mais dans un petit espace, un meuble et un objet doivent avant tout remplir une fonction. Pour l’inutile, attendez d’avoir de la place à perdre ! Bref, ne construisez pas votre décoration autour du mobilier ou des objets. Par exemple, la table de Papy en chêne massif n’est peut-être pas une bonne idée.
Évitez aussi d’accumuler les bibelots et réservez-leur une place où ils ne gêneront pas, par exemple une étagère.

Conseil 3 : meubles modulables

Un lit prend énormément de place. Si l’on dispose d’assez de hauteur sous plafond, une mezzanine permet de gagner de précieux mètres, mais dans le cas inverse, le canapé-lit est un incontournable. Gain de place et une fois plié, personne ne saura que vous n’avez pas fait votre lit. Et vous avez un canapé !

Choisissez-le de bonne qualité, si possible à latte et équipé d’un couchage dur. Il vous garantira des nuits confortables et lorsque vous aurez déménagé, continuera à vous rendre de grands services en lit d’appoint. Et vous aurez toujours un canapé !

Vous pouvez aussi vous rabattre sur un lit escamotable, vous connaissez ? Un lit confortable la nuit, qui disparaît totalement la journée pour vous offrir plus de place

Pour la table, second meuble le plus encombrant après le lit (et le piano), on peut se décider pour une table qui se replie le long du mur ou plus simplement, utiliser la même table à la fois pour les repas et comme bureau. C’est pratique, mais il est impératif de ranger, sinon on se retrouve assez vite à manger sur un coin de bureau à côté de l’ordinateur (ou à travailler sur un coin de table à côté des assiettes sales).
Plus radical, on peut aussi décider de manger sur une table basse, installée devant le canapé-lit. À plusieurs, des chaises pliantes sont aussi bien pratiques et on peut les accrocher au mur.

lit rabattable plié

Conseil 4 : 1 pièce / 3 usages

Comme les meubles modulables, le studio doit pouvoir s’adapter à différentes activités. Il est important que l’on puisse passer rapidement de l’une à l’autre, sans devoir tout déménager. Le matin, pas très réveillé, un canapé-lit ou un futon vite pliés permettent de prendre le petit déjeuner sans avoir l’impression de faire du camping.
Dans la journée, le coin repas peut devenir un bureau ou une table de travail. Pour parvenir à passer d’une activité à l’autre avec fluidité, le secret est d’avoir le minimum de choses à déplacer.
On doit pouvoir ranger en deux secondes les objets dont on n’aura plus momentanément l’usage : le pot à crayon au moment du repas, la vaisselle lorsqu’on ne l’utilise pas, etc.

Conseil 5 : gagnez de l’espace grâce aux murs

mettre un miroir pour agrandir la piece

Il n’est pas possible de repousser les murs, mais on peut quand même gagner de la place avec. Visuellement, un miroir, surtout s’il renvoie la lumière d’une fenêtre, donne l’illusion que la pièce est plus grande.

Mais on peut aussi apporter une illusion de profondeur avec un mur d’une couleur foncée.
Concernant les rangements, les murs sont aussi un espace à utiliser en hauteur. Pas question d’y mettre des placards profonds, mais de petites étagères modulables, à disposer à différentes hauteurs.
Retrouvez d’autres suggestions dans notre article consacré à la déco et à l’aménagement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.