Canicule : découvrez les rafraîchisseurs d’air

Publié : juillet 31, 2020
Mis à jour : octobre 22, 2020
[Total : 3    Moyenne : 3/5]
[Total : 3    Moyenne : 3/5]

À mi-chemin entre le ventilateur traditionnel et le climatiseur mobile, le rafraîchisseur d’air est une alternative qui pourrait bien vous sauver des fortes chaleurs de l’été. Mais il est essentiel d’en connaître les avantages et les limites pour que l’achat corresponde à vos attentes et à vos besoins.

Vous trouvez les ventilateurs trop limités en termes de potentiel de rafraîchissement ? Votre logement n’est pas adapté à l’installation d’un climatiseur , même mobile ? Dans ce genre de situation, il est possible de s’estimer condamné à souffrir de la chaleur pendant tout l’été. Mais une alternative à ces différents appareils existe : il s’agit du rafraîchisseur d’air. Si ce dernier n’est pas le plus connu des appareils, il peut s’avérer particulièrement adapté dans certaines situations. Pour autant, il convient d’en saisir également les limites pour faire un choix éclairé, véritablement adapté à la situation.

Le rafraîchisseur d’air, c’est quoi ?

Pour comprendre l’intérêt du rafraîchisseur d’air, il faut, tout d’abord, le mettre en perspective par rapport aux autres types d’appareils prisés durant la période estivale. Le ventilateur traditionnel se contente de brasser de l’air à une certaine vitesse, ce qui permet de profiter d’un courant frais permettant de mieux supporter la chaleur. Néanmoins, il ne permet pas de faire concrètement chuter la température d’une pièce.

Rafraîchisseur d'air portable

Pour obtenir un tel résultat, il faut plutôt se tourner vers un climatiseur mobile, qui va de son côté aspirer l’air chaud de la pièce, le passer par les différentes étapes du cycle thermodynamique, puis le rejeter considérablement rafraîchi. Ici, la baisse de température se fait très rapidement sentir, mais le climatiseur mobile nécessite notamment l’installation d’une gaine d’évacuation de l’air chaud vers l’extérieur. Cela oblige à installer l’appareil à proximité d’une fenêtre, qu’il faut idéalement calfeutrer pour une bonne isolation du processus.

Ces deux types d’appareils ont donc des contraintes évidentes qui ne collent pas forcément à vos besoins et à votre intérieur. C’est là que le rafraîchisseur d’air se positionne comme l’alternative intéressante. En effet, cet appareil aspire l’air par l’arrière, le fait passer à travers un tampon humide pour le rafraîchir, et le rejette ensuite à l’avant. Le rafraîchisseur d’air fonctionne ainsi par évaporation, sur le principe de l’hydro-cooling, un phénomène totalement naturel. Il nécessite simplement de remplir régulièrement son réservoir d’eau pour lui permettre de fonctionner efficacement : vous pouvez y verser de l’eau du robinet, mais aussi y ajouter des glaçons voire un bloc réfrigérant. Plus la température de l’eau est basse et meilleur est le résultat.

➡ Découvrir nos rafraîchisseur d’air

Les avantages du rafraîchisseur d’air

Présenté ainsi, le « refroidisseur d’air » semble proposer le meilleur des deux mondes : il ventile tout comme le ventilateur, mais rejette un air plus frais, capable de faire chuter la température d’une pièce de plusieurs degrés tout comme peut le faire un climatiseur mobile.

Il est plus économe en énergie que ce dernier, et il ne nécessite pas de devoir installer une gaine d’évacuation, ce qui permet de disposer d’une plus grande liberté d’installation. Comme le phénomène de rafraîchissement est totalement naturel, il est très écologique et n’entraîne aucune production de gaz à effet de serre.

L’entretien associé au rafraîchisseur d’air est également bien moindre par rapport à celui du climatiseur mobile, qui nécessite, par exemple, d’évacuer l’eau emmagasinée dans l’appareil au bout de quelques jours d’utilisation.

Pour résumer, le rafraîchisseur d’air est économe en énergie, écologique, fait baisser la température de la pièce, peut être installé partout et nécessite peu d’entretien.

Les inconvénients du rafraîchisseur d’air

S’agit-il de la machine parfaite à acquérir durant l’été ? Pour de nombreux utilisateurs, sans doute. Mais il est tout de même nécessaire de cerner les limites de ce type d’appareils.

En premier lieu, vous n’obtiendrez pas, avec un rafraîchisseur d’air, la même baisse de température qu’avec un climatiseur mobile. Sur ce dernier, il est possible d’ajuster la température désirée, ce n’est pas le cas d’un rafraîchisseur d’air qui se contente de rafraîchir l’air ambiant avec un tampon humide : en fonction de la température et de la taille de la pièce, vous pouvez espérer une baisse de l’ordre de 4 °C à 6 °C. Lorsque vous êtes à proximité, vous profitez immédiatement de ses bienfaits, mais le résultat est déjà moins probant à quelques mètres de distance. Si vous hésitiez à vous équiper d’un tel système, voici comment bien choisir son climatiseur mobile.

Par ailleurs, si l’entretien de l’appareil est effectivement limité, il faut s’assurer que son bac d’eau fraîche soit toujours alimenté pour qu’il puisse fonctionner. Enfin, l’autre point à ne pas négliger concerne le volume sonore du rafraîchisseur d’air. S’il est généralement plus discret que le climatiseur mobile, il reste malgré tout bien plus bruyant qu’un ventilateur. Il s’agit d’un point à prendre en compte, en particulier si vous comptez l’utiliser la nuit.

Rafraîchisseur d’air : les critères d’achat

Pour profiter au mieux d’un rafraîchisseur d’air, et acquérir un modèle au bon rapport qualité-prix, attardez-vous sur les points suivants.

Le volume sonore

Il s’agit toujours d’un point important à prendre en considération lors de l’achat de ce type d’appareil, en particulier si vous désirez le faire fonctionner la nuit ou dans une pièce où vous vous trouvez très souvent. Il est possible de trouver des modèles au volume sonore compris entre 30 et 45 décibels. C’est plutôt vers ce type de références qu’il est préférable de se tourner.

La surface couverte

Ce point est également très pertinent puisqu’il permet de savoir si le rafraîchisseur d’air sera efficace dans la ou les pièces où vous comptez vous en servir. De manière générale, il ne faut pas espérer avoir de résultats efficaces dans des pièces de plus de 20 m², mais certains modèles promettent des résultats jusqu’à 30 m². Tout est indiqué sur la fiche du produit.

Le réservoir d’eau

De la capacité du réservoir d’eau dépend l’autonomie de l’appareil, qui ne peut pas fonctionner si le bac est vide. De fait, les deux informations sont généralement liées. Visez, idéalement, une autonomie d’au moins 10 heures, pour ne pas avoir à remplir le réservoir trop fréquemment. Il peut être intéressant de vérifier si un bac à glaçons est présent ou pas.

Les différentes fonctionnalités

Un rafraîchisseur d’air multifonction est encore plus intéressant. Certains modèles permettent de ventiler simplement la pièce, d’autres disposent d’une fonction oscillation, d’une minuterie, d’un mode de purification de l’air, d’un humidificateur automatique ou encore d’une télécommande permettant un contrôle à distance très confortable. N’hésitez pas à vous assurer que le modèle de votre choix dispose au moins de quelques-unes de ces fonctionnalités.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir votre rafraîchisseur d’air et passer les prochains étés au frais.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.