Android TV, WebOS, Tizen… le point sur les systèmes d’exploitation des Smart TV

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Qui dit téléviseur connecté dit système d’exploitation embarqué. Il en existe principalement trois sur le marché. Faut-il baser l’achat de son Smart TV sur ce critère ? Quelles sont les principales différences entre ces OS ? On fait le point.

Si votre téléviseur connecté a quelques années au compteur, il dispose probablement d’un système d’exploitation vieillissant qui n’est plus mis à jour. Et si vous possédez un modèle encore plus ancien, il n’est probablement même pas connecté ! Impossible par exemple de regarder nativement sur votre TV les derniers épisodes de The Mandalorian sur Disney + ! Alors l’heure est peut-être venue de mettre votre équipement à jour en faisant l’acquisition d’un Smart TV dernier cri, en Full HD ou 4 K Ultra HD. Mais quel modèle choisir ? Si vous hésitez entre certaines marques et que vous savez déjà comment utiliser votre Smart TV, vous pouvez vous pencher sur les systèmes d’exploitation embarqués.

On en trouve trois dominants sur le marché, à savoir Android TV, WebOS et Tizen, mais il en existe d’autres, plus confidentiels, comme Saphi TV ou My Home Screen. Il y a bien évidemment des différences entre ces systèmes d’exploitation. Mais rassurez-vous, l’objectif des constructeurs reste de proposer une expérience cohérente et attractive au consommateur. Voici ce qu’il faut savoir sur les différents OS de Smart TV.

Android TV, le plus fréquent

Android est, à la base, un système d’exploitation mobile proposé en open source par Google. Cela signifie que tous les constructeurs peuvent l’intégrer à leurs appareils, même s’il faut disposer d’une certification pour utiliser certaines applications propres à Google, comme la plateforme d’applications Play Store. Une version d’Android est conçue spécifiquement pour les téléviseurs connectés : elle se nomme Android TV, et embarque tout un écosystème dédié à ce type d’appareils. Android TV est open source, ce qui explique pourquoi de nombreux constructeurs, qui ne désirent pas développer leur propre OS, ont choisi de l’utiliser. Parmi eux, on peut citer Philips, Sony, TCL… des marques connues et reconnues, qui exploitent Android TV dans la plupart de leurs téléviseurs.

Les atouts d’Android TV

Parmi les avantages d’Android TV, on trouve, en premier lieu, la richesse du catalogue d’applications (Netflix, Disney +,  Youtube, Amazon Prime…). Tiré de celui d’Android, il est particulièrement conséquent et l’immense majorité des apps sont gratuites. L’interface d’Android TV est également très intuitive et sa dernière version est compatible avec l’assistant vocal Google. Si la télécommande du téléviseur est dotée d’un microphone, vous pouvez donc le piloter à la voix. Par ailleurs, cet OS fait la part belle aux interactivités avec les tablettes et smartphones sous Android. Si vous disposez d’un appareil de ce type, vous aurez accès à davantage de fonctionnalités.

Les inconvénients d’Android TV

Ils sont principalement au nombre de deux. Le premier est la fréquence des mises à jour qui n’est pas forcément très élevée. Surtout, les constructeurs dépendent de Google sur ce point, ils doivent attendre que le développeur propose une mise à jour, puis ils doivent l’adapter à leurs téléviseurs compatibles avant de la déployer. Résultat, il faut souvent de longs mois pour accéder aux nouveautés. Le second défaut du système est sa lenteur relative qui dépend de l’interface du constructeur et de la performance du processeur embarqué, mais, de manière générale, si Android TV est l’OS le plus complet, il n’est pas le plus réactif.

 

televiseur connecté android tv
Smart TV Android

 

WebOS, le système de LG

Cela fait près de 10 ans que LG a décidé de faire bande à part avec son système d’exploitation WebOS. À la base, on le trouvait sur les appareils Palm du constructeur, précurseurs des tablettes tactiles. Au fil des années, WebOS a évolué et c’est aujourd’hui sa version 3.5 qui équipe les téléviseurs connectés de LG. Comme il s’agit d’un système propriétaire, la marque est la seule à l’utiliser.

Les atouts de WebOS

Le fait que WebOS soit un système conçu par LG uniquement pour ses appareils permet au constructeur de garder entièrement la main sur son évolution. LG n’est tributaire de personne concernant les mises à jour et l’optimisation constante de son système, ce qui offre une grande sécurité. Il propose donc un OS qui est entièrement conçu pour ses téléviseurs, avec des services qu’il a conçus lui-même, tel LG Content. Sa télécommande Magic Remote offre une navigation fluide et très rapide à travers son interface simplifiée, sous forme de tuiles.

Les inconvénients de WebOS

L’aspect propriétaire de WebOS est une force, mais aussi une faiblesse, notamment du côté du catalogue d’applications à disposition. Cet OS se base sur Linux et cela signifie que les applications doivent être développées différemment pour y fonctionner. Résultat, même si l’on trouve tous les principaux services sur les téléviseurs connectés LG, comme YouTube, Netflix, Amazon…, il y a moins d’applications de services tiers que sur Android TV, notamment.

smart tv lg
Smart TV LEG

 

Tizen, le système de Samsung

À l’image de LG, Samsung a décidé de faire l’impasse sur Android TV pour développer son propre système propriétaire. Ce dernier se nomme Tizen, et il a notamment fait ses débuts sur les objets connectés de la marque, comme ses montres intelligentes. Les Smart TV Samsung en sont donc équipées depuis de nombreuses années. Le constructeur sud-coréen propose un écosystème développé autour de ses produits, y compris ceux qui n’utilisent pas entièrement Tizen pour fonctionner.

Les atouts de Tizen

Tizen est parfaitement adapté aux téléviseurs connectés de Samsung : l’interface sous forme de tuiles est facile à prendre en main et la navigation est fluide. Le constructeur propose plusieurs mises à jour par an, souvent mineures certes, mais qui permettent d’avoir toujours un système à niveau pendant plusieurs années. Son catalogue d’applications est plutôt conséquent du côté des divertissements télévisuels et musicaux. Enfin, Tizen embarque Bixby, son propre assistant vocal. L’expérience est donc convaincante.

Les inconvénients de Tizen

Tout comme WebOS, Tizen est basé sur Linux, et une grande partie des applications d’Android TV sont laissées de côté. Si l’essentiel est là, l’offre est pauvre du côté des jeux vidéo ou encore des applications utilitaires. Par ailleurs, si vous ne disposez pas d’autres appareils de Samsung, comme une tablette ou un smartphone par exemple, vous ne profitez pas de tous les avantages de cet écosystème fermé. Tizen ayant néanmoins de beaux avantages, cela peut motiver à s’équiper chez Samsung.

Tizen OS smart tv Samsung
TV connecté Tizen par Samsung

 

Les autres OS de TV connectées

En marge de ces trois grands systèmes d’exploitation embarqués dans des Smart TV, on en trouve quelques autres, souvent plus confidentiels. Les voici.

Apple TV

Apple a beau être une marque mondialement connue et reconnue, son OS dédié aux TV n’est, en réalité, embarqué dans aucun téléviseur. En effet, Apple ne développe pas de TV, mais des boîtiers à connecter à un écran. C’est la seule manière de profiter d’Apple TV et de ses services exclusifs.

Saphi Smart TV

En 2018, Philips a décidé de remplacer Android TV par un système d’exploitation maison sur certaines de ses gammes de téléviseurs : ce dernier se nomme Saphi Smart TV, ou tout simplement Saphi. Basé sur Linux, ce système, que l’on trouve principalement sur les modèles d’entrée de gamme du constructeur, ne propose que le strict minimum en matière d’applications. Si vous êtes à la recherche d’un grand potentiel de connectivité, il n’est donc pas à privilégier.

My Home Screen

My Home Screen est le nom de l’interface utilisateur proposée par Panasonic dans ses téléviseurs depuis 2012 environ. Sa quatrième itération est disponible au sein de ses dernières gammes de TV. Les applications essentielles de divertissement y sont proposées et l’OS est globalement agréable à utiliser.

Le choix d’un téléviseur connecté passe aujourd’hui inévitablement par celui du système d’exploitation embarqué. C’est une manière de savoir précisément quels services seront accessibles, et même si la plupart des OS de Smart TV proposent l’essentiel, c’est sur les petits plus que la différence se joue. Alors, ouvrez l’œil pour faire le bon choix !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.