Comment économiser la batterie de son smartphone ?

Publié :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Ça y est : le mail ou l’appel tant espéré arrive, vous allez enfin savoir de quoi sera fait votre avenir. Et puis plus rien. Plus de batterie ! Il existe pourtant quelques astuces pour éviter l’écran noir.

Faites-vous partie de ceux qui attendent que leur téléphone soit totalement déchargé pour le recharger ? Si oui, cet article est à consulter d’urgence !

S’il est un aspect des smartphones qui ne progresse pas assez rapidement au goût des utilisateurs, c’est bien celui qui concerne l’autonomie des batteries. Il faut dire qu’au grès des modèles et des systèmes, de plus en plus de fonctions sont disponibles, entraînant un surcroît de consommation. Voici un article pleins d’astuces utiles et rapides à mettre en oeuvre pour vous faire économiser la batterie de votre smartphone.

 

Savoir charger sa batterie de téléphone

Il était autrefois recommandé d’attendre qu’une batterie soit vide pour la recharger à fond. Avec les batteries lithium qui équipent dorénavant nos smartphones, c’est au contraire déconseillé. Les composants de ces batteries ne « s’usent » pas lorsque l’on recharge ces dernières ou en-tout-cas beaucoup moins que leurs ancêtres au cadmium. D’après le constructeur Cadex Electronics, une batterie fonctionne de façon optimale sans risque de détérioration charge après charge, lorsque l’on réussit à maintenir une charge entre 60 et 75%.

Comme on ne passe pas sa vie à côté d’une source électrique (c’est justement le concept du smartphone !), la même étude précise heureusement que si on évite de descendre (trop souvent) en dessous de 40%, la batterie ne se dégradera pas (trop).

On ne va pas se mentir, cet objectif n’est pas toujours tenable, mais bonne nouvelle, les batteries lithium aiment justement être rechargées fréquemment et si possible pas à fond.
Il va falloir prendre l’habitude d’éviter de passer en une nuit de 0,1% à 100% (comme on le fait tous).

Un bon réflexe consiste donc à avoir toujours sur soi un câble USB, afin de pouvoir recharger son smartphone brièvement. On trouve de telles prises sur le matériel informatique bien entendu, mais aussi sur les écrans TV, le matériel audio récent, certains arrêts de bus et transports en commun, les distributeurs automatiques de billets, voire les réfrigérateurs et autres fours connectés ! Sinon, il y a aussi les Powerbanks ou batteries externes.

recharger sa batterie pour l'optimiser

 

Smartphone : les réglages qui changent tout !

C’est un classique de l’industrie audiovisuelle et informatique, en matière de réglage d’usine, les constructeurs optent souvent pour le « tout à fond ». Dans l’univers du smartphone s’ajoute à cela le « tout en même temps ». Comme on n’a pas tous les mêmes besoins au même moment, voici les réglages et options à vérifier.

 

L’écran

C’est lui le plus gourmand, aussi faut-il baisser son intensité. Certains appareils disposent d’une option de réglage automatique en fonction de la luminosité ambiante, mais celle-ci est généralement à éviter, car le réglage proposé est encore trop lumineux. Si l’on souhaite l’utiliser, vérifier si l’on peut baisser la luminosité générale une fois ce mode automatique enclenché.
En revanche, le mode nuit (night shift, anti-lumière bleue, etc.) est intéressant. Le mettre sur « ON » réduit la consommation de l’écran (et c’est bon pour les yeux aussi !).

 

Les connexions

Les services qui se connectent au réseau ne sont pas seulement gourmands en data : 3G, 4G, Wi-Fi, Bluetooth et GPS ne sont pas indispensables tout le temps.

Lorsque vous n’utilisez pas une carte, aucun intérêt de mettre la localisation en marche (même si Google vous dit le contraire !).

Le Wi-Fi, quant à lui, consomme quand on est connecté et consomme encore plus… quand on ne l’est pas, puisque dans ce cas, il passe son temps à scanner tous les réseaux sans fil qu’il trouve.

Idem pour le Bluetooth qui dépense une énergie folle à « découvrir » les machines qui vous entourent. C’est aussi prendre le risque d’un bain d’ondes prolongé.

Le mieux est de mettre ces services en route à la demande, mais on pourra aussi tester les modes « économie de la batterie » et « économie des données » du menu option du smartphone.

Il existe également des applications qui peuvent en fonction de certains critères, couper ponctuellement certains services inutiles. Greenify pour Android et iOS est efficace, gratuite et sans publicité. Méfiez-vous de certaines apps gratuites qui utilisent finalement encore plus de ressources, entre chargement de publicités et notifications push.

 couper les connexions pour rentabiliser sa batterie

 

Vibreur

Contrairement à la légende, il est beaucoup plus gourmand qu’une sonnerie. Pensez aussi à couper la vibration des commandes.

 

Faites le ménage

Même si des apps comme Greenify automatisent certaines tâches, pensez à fermer les apps précédemment ouvertes qui restent en mémoire. Sur iOS, appuyer deux fois rapidement sur le bouton rond du milieu. Sur Android, appuyer selon le système, une ou plusieurs fois sur le bouton carré.

 

Notifications

Outre leur côté invasif, les notifications consomment aussi énergie et data. On peut sur iOS et Android les gérer dans le menu d’options. Sur certaines versions récentes, il est possible, lorsqu’une notification s’affiche, en laissant le doigt appuyé dessus, d’accéder à un menu proposant de ne plus en recevoir de ce type, mais toujours d’autres.

 

Température

Comme les humains, les batteries sont sensibles aux températures extrêmes. Un smartphone se décharge plus vite lorsqu’il fait trop froid ou trop chaud.

 

Si vous avez d’autres trucs pour nous faire économiser nos batteries de téléphone, n’hésitez pas à partager !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.