Vinyle et compagnie ! Comment choisir sa platine ?

Publié :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

A l’occasion de la fête de la musique, vous serez peut-être tentés par l’écoute de vos disques vinyles. A une époque où la musique passe surtout par le dématérialisé, le vinyle reste la référence pour sa musicalité et la chaleur du son. Pour en profiter, il faut investir dans une platine adaptée à vos besoins. Nous vous proposons ici un décryptage de l’offre et des technologies disponibles.

Pourquoi une platine vinyle ?

Avec de plus en plus de contenu musical dématérialisé disponible en masse via les diverses plateformes musicales, de nombreux artistes choisissent d’éditer de nouveau leurs albums en version microsillons dans les bacs. Outre le plaisir de l’objet qui est de plus en plus apprécié par les fans, la musique analogique offre une musicalité et une émotion que la source numérique a du mal à faire passer. Selon la qualité du format, il y a une perte due à la numérisation et à la compression mais au-delà, c’est l’âme de la musique qui est en jeu, y compris dans son imperfection.

Le vinyle promet une écoute chaude et qui fait mieux ressentir l’enregistrement ou le live, là où le numérique est plus lisse, plus stérile.  Evidemment, ce n’est pas totalement objectif et l’émotion individuelle joue beaucoup, mais à constater l’engouement pour le vinyle qui ne se dément pas, on peut se dire que nombreux sont ceux qui partagent cet avis… Pour que l’émotion soit bien présente, il est indispensable de disposer d’une platine vinyle à la hauteur de ses attentes et il en existe aujourd’hui un grand nombre qui allient parfois la technologie analogique au numérique, suivant les besoins.

écouter musique vinyle sur platine

Entrainement direct ou par courroie ?

Le principe de base d’une platine est de faire tourner un plateau à l’aide d’un moteur à la vitesse adéquate soit 45, 33 ou 78 tr/mins pour certains modèles. Il existe deux systèmes, l’un dit à entrainement direct où le moteur est directement associé à l’axe du plateau ce qui permet un démarrage et un arrêt instantané, très pratique pour les DJ. L’autre est dit à entrainement indirect. Il s’agit d’un moteur qui entraîne la rotation du plateau via une courroie. Ce système est le plus intéressant puisque la restitution de la musique n’est pas sujette aux perturbations parasites du moteur en direct comme les vibrations et le bruit de fond. Les audiophiles préfèrent cette technologie.

Automatique, semi-automatique ou manuelle ?

DJ platine vinyle

Un autre facteur à prendre en compte est le fonctionnement de la platine. Autrement dit, faut-il qu’elle soit automatique, semi-automatique ou manuelle ?

En automatique, il suffit de poser le disque sur le plateau et d’appuyer sur le bouton de lecture pour que le bras se lève, se cale au début du disque et descende automatiquement et lance la lecture. A la fin, il reprend sa place tout seul. Un bouton stop permet d’interrompre la lecture le cas échéant.

Pour les modèles semi-automatiques, il faut manuellement placer le bras en début de disque et il revient automatiquement à sa position de départ en fin de lecture.

Avec une platine manuelle, chaque étape est effectuée par l’utilisateur : levée du bras, positionnement de la pointe en début de sillon et abaissement du bras en début de lecture, levée du bras et retour du bras à sa position initiale en fin de lecture. Le choix d’une ou l’autre est surtout fonction de votre ressenti. Pour ne pas se compliquer la tâche, optez pour un modèle automatique.

Pré-amplification nécessaire ou pas ?

Une amplification du signal est nécessaire pour restituer correctement le son issu de la cellule. Sur certains amplificateurs des chaînes Hi-Fi, il existe une entrée appelée Phono qui s’occupe automatiquement d’amplifier le signal. Il existe également des platines intégrant un amplificateur. Dernière solution : opter pour un modèle externe, on les appelle alors des préamplis. Notez que les platines USB intègrent systématiquement un préamplis. Nous vous conseillons, avant d’acheter une platine, de vérifier ce point important si vous disposez déjà d’un amplificateur.

Les platines vinyle USB, Bluetooth ou Hi-Fi ?

écouter sa musique sur vinyle

Il existe trois différents types de platines vinyles. Les modèles que l’on appelle communément les Platines Vinyle Hi-Fi, les modèles USB et celles qui sont compatibles Bluetooth. Bien entendu, rien n’interdit les modèles Hi-Fi d’être compatibles à la fois USB et Bluetooth. Cela dépendra des modèles proposés par les marques. Côté budget, les prix s’échelonnent de 50 à plus de 750 euros voire plus. Ces différences de prix s’expliquent principalement par les fonctionnalités et les composants qui sont intégrés dans la platine.

Les platines Hi-Fi seront plutôt destinées aux audiophiles qui souhaitent simplement écouter leurs disques vinyles favoris de la meilleure manière qui soit. Ils profiteront alors d’une restitution de qualité à travers leur chaîne Hi-Fi dont l’amplificateur intègre une entrée Phono dédiée.

Les platines vinyles USB intègrent un convertisseur analogique vers numérique qui, en plus de pouvoir écouter ses disques vinyles, permet de les numériser dans divers formats comme le MP4, WAV, FLAC, DSD, etc. et de les stocker sur un ordinateur ou directement sur une clé USB. A noter que certains modèles disposent même d’un dock iPod/iPhone pour transférer les titres directement dans la mémoire de ces derniers.

Enfin, les platines vinyles Bluetooth permettent d’écouter directement les 33 ou 45 tours sur une enceinte idoine portable, une chaîne Hi-Fi compatible ou encore un casque Bluetooth. L’avantage de ces platines est aussi de s’affranchir d’un amplificateur et de câbles (hormis celui du secteur). Elles sont également faciles à mettre en œuvre puisqu’il suffit de quelques secondes pour les appairer à l’appareil récepteur.

L’inconvénient, en revanche, est de disposer d’une portée de transmission limitée à 10 mètres environ et d’être gêné par des obstacles comme les murs épais notamment. La qualité audio est aussi légèrement en deçà des autres modèles puisque la transmission est compressée. Mais certaines platines sont compatibles avec le codec apt-X qui permet une restitution de qualité comparable à celle du CD.

Au final, le choix de l’une ou l’autre des platines dépend essentiellement de ce que vous souhaitez en faire. Ecoute simple et de qualité des disques, possibilité de numériser vos titres préférés pour les écouter en mode nomade ou en voiture et enfin en mode Bluetooth pour une écoute sans fil. Selon votre budget, l’offre proposée est large et répondra sans soucis à vos besoins précis.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.