5 scénarios pour automatiser la maison

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Grâce aux objets connectés, il est possible de créer des scénarios intelligents pour rendre votre domicile plus accueillant, plus économique ou plus sécurisé. Voici cinq exemples à appliquer dès maintenant, chez vous !

Peut-être disposez-vous déjà d’ampoules connectées, d’un thermostat ou de radiateurs intelligents chez vous. Mais les utilisez-vous à leur plein potentiel ? Ces appareils connectés proposent tous, au sein des applications qui leur sont associées, des systèmes de scénario qui permettent d’aller plus loin dans leur utilisation. Voici cinq exemples faciles à mettre en place, et utiles au quotidien.

Les ampoules connectées comme simulateur d’aube

Les systèmes de luminaires connectés comme les ampoules Philips Hue offrent une multitude de possibilités. L’une d’elles est de régler l’allumage d’une lampe ou d’une ampoule en particulier, à une heure précise. Cette proposition s’avère intéressante si vous avez toujours voulu tester l’effet de la lumière sur votre réveil matinal. En effet, beaucoup de personnes trouvent la sonnerie d’un réveil bien trop agressive pour se sortir du sommeil, et nombreux sont ceux qui optent pour un simulateur d’aube, qui assure un réveil en douceur, avec une lumière douce.

Vous pouvez donc essayer de programmer l’ampoule connectée installée dans votre lampe de chevet, pour que cette dernière commence à s’allumer, dans une lumière entre le blanc et le jaune pâle, quelques minutes avant l’heure de votre sonnerie habituelle, que vous pouvez tout de même laisser activée au cas où. La lumière va doucement vous sortir du sommeil, et le réveil sera plus zen pour vous grâce à votre ampoule connectée.

Philips ampoule connectée

Simulez votre présence avec vos ampoules connectées

Dans ce second scénario, c’est une fois encore vos luminaires intelligents qui entrent en jeu. Par le biais de l’application de vos appareils, vous pouvez régler leur allumage automatique à l’heure de votre choix. En soi, c’est le même principe que pour le simulateur d’aube, sauf qu’ici, l’idée est de simuler votre présence chez vous lorsque vous êtes absent.

L’idéal est de disposer d’au moins deux ou trois ampoules, installées dans des pièces différentes, et de programmer leur allumage à des horaires légèrement différents, le soir, une fois la nuit tombée. Si l’application le permet, vous pouvez varier légèrement les heures d’un jour de la semaine à l’autre, pour que la routine varie. De l’extérieur, les passants (et éventuels cambrioleurs) verront les lumières s’allumer, et penseront donc que vous êtes chez vous. Un bel effet dissuasif pour éloigner les curieux !

Coupez le chauffage quand vous n’êtes pas là

Si ce conseil est plein de bon sens à appliquer quand vous êtes en vacances, il est aussi valable en pleine semaine, pendant que vous êtes au travail ! En effet, même lorsqu’il fait froid l’hiver, vous n’avez pas besoin de chauffer à la même température votre habitation lorsque vous êtes absent. Si vous disposez d’un thermostat connecté comme celui de Tado, par exemple, vous pouvez programmer des températures variables en fonction de l’heure de la journée. Si vous partez de chez vous à 8 h et rentrez à 18 h, vous pouvez baisser la température de 4 ou 5 °C et la faire remonter à partir de 17 h, pour avoir bien chaud en rentrant tout en faisant des économies d’énergie en journée. Tado permet même de géolocaliser les smartphones des occupants du domicile pour détecter s’il y a quelqu’un à la maison.

L’expérience peut être poussée encore plus loin si vous disposez de têtes thermostatiques connectées, comme celles de Netatmo ou de Tado vous pouvez alors réaliser des routines plus fines, adaptées à différentes pièces. La chambre, par exemple, peut être encore moins chauffée la journée, et se réchauffer seulement une heure avant l’heure du coucher. L’idée est toujours de faire des économies d’énergie avec un minimum d’effort.

tado radiateur connecté

Les radiateurs s’éteignent lorsque vous ouvrez la fenêtre

Avec le retour des beaux jours, on a tendance à ouvrir plus facilement la fenêtre. Mais comme il fait encore frais, le chauffage est encore allumé. Difficile de nier que chauffer la maison en ayant les fenêtres ouvertes est assez paradoxal.

Certaines marques proposent des appareils compatibles entre eux, qui ont des effets automatiques bénéfiques sur votre facture. Konyks, par exemple, permet de relier un détecteur d’ouverture de fenêtre à un thermostat connecté. Résultat : le système est capable de détecter lorsque vous ouvrez la fenêtre, et si le chauffage est allumé à ce moment-là, ce dernier s’éteint tout seul. Comme ça, vous ne chauffez pas pour rien, et vous pouvez aérer votre domicile sans aucun autre effort.

régler un radiateur depuis un smartphone

Allumez automatiquement la lumière la nuit

La nuit, on peut avoir besoin de se lever pour de nombreuses raisons, et chercher l’interrupteur à tâtons peut s’avérer compliqué. Certaines marques, comme Archos, permettent de combiner un détecteur d’ouverture de porte à un luminaire connecté, ce qui permet d’activer l’allumage de la lumière lorsque la porte est ouverte. Cerise sur le gâteau, il est non seulement possible de programmer la plage horaire durant laquelle cette fonction est activée — par exemple, la nuit entre 22 h et 8 h — mais également de régler une minuterie. La lumière peut ainsi s’éteindre toute seule au bout de 5 minutes ou moins, pour que vous puissiez vous rendormir l’esprit tranquille. Certains fabricants comme Konyks proposent même des scénarios de ce type déjà tout prêt sur leur site Internet.

Cette fonction peut aussi s’appliquer en journée, dans une pièce peu éclairée où le luminaire est indispensable, comme un dressing ou une buanderie par exemple. Il n’y a plus de risque de laisser la lumière allumée derrière vous !

En automatisant certaines situations dans votre domicile, vous exploitez le plein potentiel de vos objets connectés tout en vous facilitant la vie. Et quand les économies et la sécurité sont au rendez-vous, cela donne un tableau plutôt alléchant, non ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.