Tous les conseils et informations sur la cure détox

Publié : janvier 19, 2021
Mis à jour : février 18, 2021
[Total: 1 Average: 5]
[Total: 1 Average: 5]

Les fêtes de fin d’année mettent notre organisme à rude épreuve, notamment notre système digestif. Pour démarrer 2021 en pleine forme, il convient donc de repartir sur de bonnes bases en aidant notre corps à éliminer les toxines et retrouver l’équilibre. C’est le rôle des détox d’après fêtes !

D’une personne à l’autre, les pratiques et régimes alimentaires, tout comme le mode de vie, peuvent énormément varier. Mais s’il est une chose que nous partageons, c’est le besoin de régularité et d’équilibre de notre organisme, tant pour le sommeil que pour l’alimentation.

Autant dire que de Noël au mardi gras, entre les veillées et les repas tardifs trop riches en graisses, en sucre et souvent en alcool, on a tout faux. Heureusement, il n’est pas très compliqué d’y remettre bon ordre avec un peu de méthode et de bon sens grâce à une cure detox.

cure-detox-apres-fetes-ubaldi
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé et à consommer avec modération.

1. Pourquoi faire une cure détox ?

Qu'est-ce que « trop manger » ?

Lorsque nous mangeons de trop grandes portions de nourriture, a fortiori lorsqu’elle est très riche en graisse et en sucre, le système digestif se trouve littéralement débordé, en surcharge de travail.

Cela se traduit par une digestion laborieuse, plus lente qu’habituellement, mais aussi moins efficace. Pour extraire les nutriments de cette arrivée massive d’aliments, le corps est obligé de puiser dans toutes ses ressources.

Ce qui entraîne les désagréables conséquences bien connues : difficulté à se concentrer, envie de dormir, migraines, voire nausées.

Toxines et mauvais transit

On s’en doute, si l’on enchaîne les excès alimentaires sur plusieurs jours, c’est toute la chaîne de traitement des aliments qui va s’en trouver saturée et déséquilibrée.

Déséquilibre mécanique du transit intestinal, déséquilibre du foie, qui ne peut plus correctement éliminer les toxines ni fabriquer de la bile pour permettre à l’estomac de digérer certains aliments.

Déséquilibre enfin du microbiote (flore intestinale), impliqué dans les fonctions digestives, mais aussi immunitaires et neurologiques comme on l’a découvert depuis peu.

Pas d'excès contre les excès

Autant dire qu’une alimentation trop riche et trop copieuse peut donc avoir des conséquences très néfastes sur la santé. Cependant, pas question de remplacer un excès par un autre au risque d’aggraver la situation.

Aider son corps à retrouver l’équilibre ne doit pas lui imposer une épreuve supplémentaire. Si les choses ne rentrent pas dans l’ordre après une semaine, mieux vaut consulter un professionnel de la santé.

les-bases-d-une-detox-en-douceur-ubaldi

2. Les bases d’une cure détox en douceur

Pour apporter un peu de répit à l’organisme, il convient de manger moins et en priorité des aliments pas trop compliqués à assimiler. On évitera donc pendant une petite semaine les graisses cuites, les fromages, les charcuteries et on privilégiera les légumes, le riz, le quinoa.

C’est aussi le moment idéal pour découvrir ou revoir les légumineuses (lentilles, pois cassés, etc.), telles quelles ou en soupe. Facilement assimilables et riches en protéines, elles permettent aussi de réduire sa consommation de viande et notamment la viande rouge.

Pas de gras, pas de chocolat !

Une cure détox douceur oui, mais n’en profitez pas pour vous jeter sur la boite de chocolats, du moins si vous n’avez pas déjà tout mangé ! Mettez-les donc de côté et retrouvez-les plus tard, en sachant les apprécier ponctuellement.

À juste titre réputé pour ses qualités antioxydantes et son effet bénéfique sur le moral, le chocolat, lorsqu’il est de mauvaise qualité, est aussi un concentré de mauvaises graisses, de sucres et d’additifs douteux.  

Penser à s'hydrater pour éliminer

Tout est dans le titre ou presque : plus que jamais, il est important d’absorber quotidiennement suffisamment de liquide pour aider le corps à se nettoyer, mais pas n’importe lesquels.

Le thé vert est intéressant pour ses propriétés antioxydantes, mais si l’on préfère, on pourra boire un peu plus d’eau plate que d’habitude.

Si l’on préfère les tisanes, se tourner vers des préparations à base de romarin, d’anis, de pissenlit ou de boldo.
Faut-il le préciser, il est important de réduire ou stopper, au moins momentanément, sa consommation de café.

Quant à l’alcool, de toute façon à consommer avec modération en temps normal, on s’en passera complètement durant cette période.

gingembre-pour-cure-de-detox-ubaldi

Des légumes à toute vapeur

C’est le moment de redécouvrir le vrai goût des aliments avec la cuisson à la vapeur durant sa cure détox. À ne pas confondre avec l’autocuiseur, la vapeur douce laisse aux légumes toute leur saveur et leur texture, contrairement à la cuisson dans l’eau qui a tendance à tout délaver et emporte vitamines et sels minéraux.

Rien de tel qu’un bon légume agrémenté d’un filet d’huile d’olive, d’un peu de sel, éventuellement de citron. 

Et si vous souhaitez explorer d’autres saveurs, il peut être intéressant de se tourner vers les épices, notamment la cannelle, le curcuma, le cumin, le curry et le gingembre. Bien entendu, les amateurs de soupes pourront aussi profiter de ces épices pour pimper leurs préparations. 

artichaud-pour-cure-de-detox-ubaldi

Les légumes à privilégier

Les légumes sont bons pour la santé de façon générale, mais certains favorisent plus le système digestif que d’autres. On pourra ainsi particulièrement tirer bénéfice de l’artichaut, du radis noir, de la betterave rouge et du fenouil, excellents pour le foie. Si possible, essayer de consommer les légumes de saison.

Le poireau, par son action diurétique, est aussi un bon allié. En revanche, éviter pour un temps les choux, brocoli et autre topinambour, peu digestes.

Des fruits au bon moment

En ce qui concerne les fruits, leur apport en vitamines et en antioxydants est plus que jamais indispensable pour reconstituer ses réserves, mais attention à la digestion. Pour éviter que leur fermentation ne dérègle le transit, mieux vaut les consommer toute l’année en dehors des repas (1 heure avant ou 3 heures après avoir mangé).

Un autre aspect intéressant des fruits est leur forte teneur en fibre. Celles qui ne sont pas assimilables aident le transit tandis que d’autres sont fortement appréciées par une partie du microbiote qui s’en nourrit.

On peut notamment recommander durant sa cure détox les pommes, les bananes et puisque c’est la saison, les clémentines et mandarines. On trouve aussi des fibres en quantité dans les légumes et les céréales complètes.

On pourra bénéficier des bienfaits des vitamines dans des jus (maison, pas industriels), en évitant toutefois les agrumes (orange, pamplemousse), trop acides, surtout le matin sur un estomac vide. 

En revanche, le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède le matin aidera le foie à lancer la production de bile.

boisson-pour-cure-detox-ubaldi

Et après ?

Au bout de quelques jours, lorsque tout ira bien, et si vous évitiez de retomber dans les mêmes travers, de manger n’importe quoi ? Détox ou pas, on pourra tirer bénéfice toute l’année de ces bonnes pratiques !

Et si vous souhaitez une détox plus efficace, n’hésitez pas à lire l’article sur « détox ton corps et ta maison, les 10 commandements ! »

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.