Réfrigérateur no frost (froid ventilé) ou froid brassé ?

Publié :
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Sur le marché des réfrigérateurs cohabitent plusieurs types de technologies. Chacune d’entre elles a des arguments plaidant en sa faveur. Voici ce qu’il faut savoir avant de se décider pour l’une ou l’autre.

Dans un réfrigérateur classique (froid statique), comme l’air chaud a tendance à monter, la température n’est pas la même partout. Dans ces appareils, il est important de ranger les aliments en fonction de ces différentes zones de température, comme nous vous le rappelions dans notre article « Votre réfrigérateur est-il bien optimisé ? ».

Par ailleurs, dans ces réfrigérateurs, la durée de conservation des aliments n’est pas optimisée et ils doivent être régulièrement dégivrés. Cela a amené les constructeurs coréens, Samsung et LG notamment, à créer les appareils « No Frost » (pas de givre).

 

Le réfrigérateur No Frost (ou à froid ventilé)

Dans le réfrigérateur No Frost, de l’air froid est régulièrement injecté lorsque la porte est fermée. Comme cet air est sec, il n’y a pas de risque de givrage. Mais l’avantage principal est surtout que cet air sec ralentit encore plus la prolifération des bactéries. Le No Frost permet donc de conserver les aliments plus longtemps (entre 2 et 3 fois par rapport à un réfrigérateur classique).

En contrepartie, les denrées les plus fragiles, notamment les fruits et légumes frais, doivent être protégées ou placées dans des boites pour éviter leur dessèchement.

Pour cette raison, on trouve de plus en plus des modèles mixtes où l’air froid est injecté localement ou bien équipés de bacs fraîcheur dont on peut régler le taux d’humidité.

Les réfrigérateurs à dégivrage automatique étant de plus en plus répandus, cet avantage du « total No Frost » est à minimiser. En revanche, dans le cas des appareils combinés disposant d’une partie congélateur, le No Frost pourra être un véritable plus.

Il faut en effet savoir que dès que le givre s’installe, un congélateur est obligé de se mettre en route plus fréquemment pour maintenir le froid. On estime que 5 mm de glace sur les grilles suffisent à faire bondir la consommation électrique de 30% !

 

 Les +

  • Température homogène (l’air sec est diffusé à tous les niveaux du frigo)
  • Élimine la prolifération des bactéries
  • Meilleure conservation des aliments et plats préparés
  • Aucune formation de givre
  • Facilite le rangement (la même température partout)

Les –

  • Assèche les aliments fragiles (non emballés hermétiquement)
  • Plus cher à l’achat

refrigerteur no frost fonctionnement

 

Le réfrigérateur à froid brassé (ou dynamique)

Créé en Europe, la technologie du froid brassé se situe à mi-chemin du réfrigérateur classique (statique) et du réfrigérateur No Frost. Pour cette raison, on parle aussi parfois de « froid dynamique ».

Dans un réfrigérateur à froid brassé, un ventilateur brasse l’air afin que la température soit (presque) la même partout. Contrairement au No Frost qui injecte aussi de l’air froid sec, le ventilateur ne fait ici que répartir l’air froid humide. Ce simple brassage permet toutefois d’augmenter la durée de conservation dans les mêmes proportions qu’avec du No Frost, soit 2 à 3 fois, avec l’avantage de ne pas assécher les aliments.

Malheureusement, on n’en est pas pour autant débarrassé de l’obligation d’isoler certaines denrées, car cette ventilation peut favoriser le mélange d’odeur entre les aliments.

 

Les +

  • Bon taux d’hygrométrie
  • Meilleure conservation des aliments frais (ne les assèche pas)
  • Moins cher que le No Frost
  • Formation de givre faible

Les –

  • Transfert d’odeurs
  • Circulation de l’air moins performante qu’un ventilé

fonctionnement refrigerateur brassé

 

Pour conclure : No frost ou froid brassé ?

Alors, faut-il choisir un réfrigérateur no frost (froid ventilé) ou à froid brassé ? La réponse n’est pas simple car chacune des technologies a ses avantages et ses inconvénients. Cela va dépendre de vos usages, de votre budget et des fonctionnalités supplémentaires inhérentes à chaque modèle de réfrigérateur.

Votre usage ?

Si vous faites les courses chaque semaine et que vous cuisinez beaucoup de produits frais (viande, fruits et légumes), vous aurez tendance à plutôt vous orienter vers un frigo à froid brassé.

Si vous espacez au maximum vos courses et que vous vous voulez conserver longtemps des aliments et plats préparés, vous allez plutôt privilégier un frigo no frost qui va fortement limiter la prolifération des bactéries.

 

Les fonctionnalités supplémentaires

Afin de réduire au maximum les contraintes d’une technologie ou de l’autre, les fabricants rajoutent des fonctionnalités complémentaires.

Par exemple,

Beaucoup de modèles de réfrigérateurs no frost proposent des compartiments spécifiques capables de conserver l’humidité des aliments et ainsi leur offrir une conservation longue durée.

Pour ses réfrigérateurs à froid brassé, Bosch propose la technologie PowerVentilation : grâce à un ventilateur projetant de l’air verticalement, le froid est réparti de façon homogène, pour une meilleure qualité de conservation. Il n’y a pas de zones de températures et l’on peut ranger son frigo comme on le souhaite.

Dans certains modèles à air brassé, Liebherr propose un filtre à charbon actif FreshAir, intégré au ventilateur, qui purifie l’air circulant et neutralise les mauvaises odeurs.

Avec sa technologie Twin Cooling, Samsung propose du « froid ventilé Plus ». Cette technologie est assimilée au froid ventilé, mais se rapproche du froid brassé en proposant de l’air humide. Le bénéfice : les aliments sont mieux préservés, durent plus longtemps, ne se dessèchent pas.

De la même manière, Sharp propose un système de froid ventilé non desséchant nommé Hybrid Cooling dans la partie réfrigérateur.

 

Le bon compromis ?

Afin d’équilibrer les avantages et inconvénients de chaque type de froid, de nombreux réfrigérateurs combinés (avec congélateur) proposent une technologie mixte : le froid brassé pour la partie réfrigérateur (air humide) et le froid ventilé/no frost pour la partie congélateur (air sec). Cela permet d’optimiser la conservation des produits frais et d’éliminer totalement la corvée du dégivrage du congélateur.

L’autre avantage d’un congélateur no frost : les aliments ne se collent pas les uns aux autres, ce qui facilite leur utilisation en portions.

 

Guide d’achat / Quelques infos pour vous y retrouver

Samsung et LG n’utilisent que la technologie no frost pour équiper ses réfrigérateurs et congélateurs. LG utilise ce schéma pour démontrer une meilleure homogénéité de température dans les réfrigérateurs utilisant le froid ventilé par rapport aux autres types de froid.

froid brassé ou ventilé ou statique LG
©LG

 

Chaque marque utilise ses appellations pour parler d’une technologie de froid. Ainsi, LowFrost chez Bosch et Siemens, ou PowerCooling chez Liebherr, correspondent à du froid brassé. MultiAirflow chez Bosch et Siemens, ou Multiflow chez Samsung et Electrolux, correspondent à du froid ventilé (no frost)

Chez Liebherr, Smart Frost (pour les congélateurs armoires) et Stop Frost (pour les congélateurs coffres) correspondent à un froid statique amélioré (diminution de la formation de givre et température homogène).

 

Et vous, quelle technologie de froid préférez-vous ? Frigo No Frost ou Frigo à froid brassé ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.