Repas de Pâques : 5 recettes originales

Publié :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Fête du renouveau annonçant le printemps à grand renfort d’œufs, de poules et de lapins en chocolat, Pâques est dans les pays chrétiens associé au repas qui vient clôturer, pour les croyants, la période du carême. En France, le plat principal est « l’agneau pascal », mais aujourd’hui, nous vous proposons 5 recettes différentes venues d’autres pays.

Salade d’asperges et tomates cerises italienne

salade italienne asperge tomates cerises

Puisque Pâques est aussi la saison des asperges vertes, voici une salade légère et ensoleillée pour se mettre en appétit.

Ingrédients pour 6 personnes :

400 g d’asperges vertes
Huile d’olive
650 g de mozzarella
650 g de tomates cerises
20 cl de vinaigre balsamique
80 g de miel
Sel, poivre
Quelques feuilles de basilic en lanière

Etapes de la recette : 

Préchauffer le four à thermostat 7-8 (220°).
Pendant ce temps, réserver les têtes des asperges.
Couper les tomates en deux.
Déchiqueter la mozzarella.

Sur une plaque de cuisson, placer les asperges d’un côté, les tomates de l’autre et asperger généreusement d’huile d’olive, saler et poivrer.

Mettre ensuite les morceaux de mozzarella sur les asperges.

Enfourner pour environ 20 minutes. Les asperges doivent être tendres et le fromage doit fondre.

Pendant ce temps, mélanger le miel et le vinaigre et faire réduire de moitié dans une casserole. Le mélange doit coller à la cuillère.

Mettre les asperges et le fromage dans un plat, recouvrir de tomates, ajouter le balsamique et décorer de basilic.

Jambon de Pâques canadien

jambon de Pâques canadien

Dans les pays anglo-saxons, où l’agneau est plus couramment consommé en cours d’année, le jambon à l’os est sur de nombreuses tables pascales. On peut l’accompagner d’une petite salade verte ou pourquoi pas de notre salade d’asperges en réduisant un peu les proportions.

Ingrédients pour 10 tranches :

Un jambon à l’os de 2 bons kilos
1/3 de tasse de moutarde forte
1/3 de tasse de sirop d’érable (ou à défaut de miel. Différent, mais délicieux aussi !)
2 c-à-s. de cassonade (ou à défaut de sucre roux)
2 c-à-c. d’oignons en poudre

Etapes de la recette :

Préchauffer le four à thermostat 5-6 (165°)

Placer le jambon dans un plat de cuisson.

Mélanger la moutarde, le sirop d’érable, la cassonade et la poudre d’oignon. Badigeonner le jambon avec la préparation.

Mettre au four pour deux heures. Attendre 15 minutes avant de couper des tranches.

Risotto d’Italie aux asperges et au fromage de chèvre

risotto asperges et fromage de chèvre

Retour des asperges, cette fois en plat principal. Les végétariens aussi fêtent Pâques !

Ingrédients pour 6 personnes :

375 g de riz complet
3 poireaux frais
2 bottes d’asperges
1 bouillon cube de légumes (ou 4 c-à-s. de sauce soja)
1 c-à-s. de fines herbes
150 g de fromage de chèvre frais
3 c-à-s d’huile d’olive
2 échalotes
Sel, poivre

Etapes de la recette :

Parer et laver soigneusement les poireaux. Ciseler les poireaux très finement.

Peler et hacher les échalotes.

Dans une grande poêle creuse ou un wok, faire revenir l’échalote, ajouter le riz et les poireaux émincés.

Cuire quelques minutes à feu moyen.

Pendant ce temps, faire bouillir 400 ml d’eau avec le bouillon cube de légumes ou la sauce soja.

Verser petit à petit ce bouillon dans la poêle. Mélanger en tournant régulièrement.

Dès que le bouillon est absorbé par le riz, en remettre et tourner à nouveau. Répéter jusqu’à épuisement du bouillon.

Laisser ensuite mijoter 20 minutes.

Pendant ce temps, émietter le chèvre et faire cuire les asperges 10 minutes dans un panier vapeur ou un cuiseur vapeur (ou 20 minutes au four thermostat 7-8 avec un peu d’huile d’olive).

Ajouter le fromage de chèvre émietté ainsi que les asperges cuites au riz, saler, poivrer, saupoudrer de fines herbes et faire cuire 5 minutes de plus.

Dessert américain d’œufs de Pâques en chocolat

oeuf de pâques en chocolat

Bien meilleur que des œufs en chocolat industriels, voici ce classique de Pâques revisité en dessert avec le renfort d’un cheese-cake maison.

Ingrédients pour 12 œufs :

12 petits ballons à gonfler
500 g de chocolat pâtissier
3 vaches qui rient
140 g de sucre en poudre
200 g de crème fraîche épaisse
1 c-à-c. d’extrait de vanille
Une pincée de sel
110 g de confiture d’abricots

Etapes de la recette :

Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. Gonfler les ballons à la taille d’un œuf.

Faire fondre le chocolat dans une casserole. Tremper les ballons au ¾ en les faisant tourner pour recouvrir de chocolat uniformément.

Congeler jusqu’à durcissement (15-20 minutes).

Pendant ce temps, préparer le cheese-cake :

Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur, mélanger la vache qui rit, le sucre en poudre, la crème épaisse, la vanille et le sel.

Couper les ballons et les sortir délicatement de la coquille de chocolat.
À l’aide d’une cuillère, remplir chaque œuf de cheese-cake.

Ajouter une cuillerée de confiture d’abricot pour le jaune. En fonction de la texture du cheese-cake, on peut éventuellement raffermir l’œuf en le plaçant 10 minutes au congélateur.

Pashka, un dessert de Pâques russe

Pâques est pour les orthodoxes la fête la plus importante de l’année, en témoigne ce dessert qui lui doit son nom. Le fromage pressé (tvorog), difficilement trouvable, est ici remplacé par du fromage blanc. Ce dessert, à préparer la veille, doit être consommé dans les 24 heures une fois entamé, les œufs n’étant pas cuits.

Ingrédients pour 6 personnes :

1,5 kg de fromage blanc épais
200 g de beurre doux
15 cl de crème fraîche épaisse
180 g de sucre de canne
3 jaunes d’œufs
1 gousse de vanille
Le zeste d’un citron non traité
20 g d’amandes mondées
100 g de fruits confits
40 g de raisins de Corinthe
Quelques bâtonnets d’angélique et écorces d’orange confites pour décorer

Etapes de la recette :

La veille, travailler le beurre ramolli en pommade avec la crème fraîche. Incorporer le fromage blanc bien égoutté.

Ajouter le sucre de canne, le zeste de citron découpé, les graines de la gousse de vanille et les jaunes d’œufs, puis mélanger énergiquement.

Couper les fruits confits en petits dés, hacher grossièrement les amandes et incorporer au mélange avec les raisins secs.

Placer la préparation dans un moule, idéalement en forme de pyramide tronquée (symbole du tombeau du Christ). On pourra le remplacer par un moule plus haut que large.
Faire durcir une nuit au frais.

Avant de servir, démouler la Pashka et décorer avec l’angélique et l’écorce d’orange.
Traditionnellement, on forme sur un côté les lettres XB avec des bâtons d’angélique (initiales en russe de l’expression « Le Christ est ressuscité »). Servir frais.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.