Mixeur ou blender ? Telle est la question !

Publié :
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Ils ne se ressemblent pas, mais on confond souvent leur usage. Et pourtant, il y a des différences entre les deux appareils. Voici comment s’y retrouver avant de faire son choix.

 En anglais, to blend et to mix veulent tout deux dire mélanger. Toutefois « blend », apporte également l’idée de se fondre dans quelque chose. C’est subtil, mais c’est cette différence qui change tout, selon que l’on veuille faire une soupe ou un velouté ! Inutile de prolonger le suspens, un blender peut aussi mixer, alors que l’inverse n’est pas vrai.

 

Le mixeur plongeant

Le mixeur plongeant est proposé à des puissances allant de 600W à 1000W. La lame, qui se trouve au bout d’une partie longue, est petite. Même si elle tourne très vite, sa taille modeste l’empêche d’obtenir des préparations aussi fines qu’au blender (ça ne « blend » pas).

Avantage, l’appareil n’est pas encombrant et il est conçu pour tenir dans un tiroir de la cuisine. Avec un mixeur plongeant, on peut faire ses soupes, ses coulis et ses sauces.

Sur plusieurs modèles, la partie qui accueille la lame peut être remplacée par un batteur ou un fouet. Idéal pour monter une mayonnaise ou des blancs en neige, ce qui n’est pas possible avec un blender.

mixeur plongeant

Critères de choix

  • La puissances est importante. À partir de 350W, on pourra réduire des fruits en compote, mais pour des soupes, ne pas descendre en dessous de 600 W.
  • Les modèles avec fouet et batteur sont à privilégier.
  • Bien s’assurer que l’appareil entre dans un tiroir

Les + : Petit prix, se range facilement, fouet et batteur en option

Les – : Pas de smoothies, de glace pilée, de granités ni de cocktails, ne cuit pas

 

Le blender

Plus récent dans nos cuisines, le blender est une sorte de « super mixeur ». On l’utilise sur un plan de travail. Il se présente sous la forme d’un bol en V posé sur un socle abritant un moteur puissant.

Il peut aller jusqu’à 2000W, entraîne des lames robustes et en plus grand nombre que celle d’un mixeur, ce qui l’autorise même à piler la glace. C’est grâce à cette puissance que le blender permet d’obtenir des mélanges de fruits ou de légumes d’une inégalable douceur. Il sait travailler avec une large palette de vitesses, notamment un mode pulse qui n’a pas son pareil pour aérer les préparations. Ces différents modes lui apportent sa polyvalence.

Dans le cas des modèles chauffants, c’est même un appareil de cuisson. Avec un blender chauffant, on prépare une soupe ou une compote en 20 minutes. Il n’y a qu’à mettre les aliments dans le bol, et choisir son programme.

Le blender peut faire de la soupe, des milk-shakes, des cocktails, de la glace pilée et des smoothies (smooth = doux en anglais).

blender

Critères de choix

  • Se méfier des très petits prix qui n’ont de blender que le look. On peut mélanger des cocktails avec, mais pas beaucoup plus.
  • Blender chauffant ou pas, ne pas descendre en dessous de 800-900 W.
  • Si l’appareil cuit, se renseigner sur ses modes de programmation.
  • Un bol de 1,2 litre convient pour 4 personnes maximum. Pour 7-8 personnes, on conseille une capacité de 1,8 litre minimum. En verre, le bol permet de voir la consistance du mélange, en métal à double paroi, il garde le froid ou le chaud.

Les + : Polyvalent, cuisson et programmation (si chauffant)

Les – : Prix plus élevé, encombrement

 

Pourquoi pas un robot multifonction ?

En effet, il existe des robots culinaires qui feront à la fois office de robot mixeur et blender. Certes, on change de gamme de produit mais c’est peut-être l’occasion de s’équiper d’un vrai robot multifonction.

Ces appareils permettent, selon les modèles, de hâcher, émincer, râper… Ils sont vendus avec des accessoires qui les transforment en mixeur ou blender mais aussi en centrifugeuse et en pétrin. Les puissances vont d’environ 300 W pour les plus petits robots jusqu’à 1600 W pour les plus performants.

robot mixeur

Critères de choix :

Parmi les critères de choix, il faudra tenir compte des fonctions proposées, du type de moteur, de sa puissance bien sûr mais aussi des vitesses proposées. Ensuite, les accessoires sont importants : quels choix, quelles tailles, est-ce qu’ils passent au lave-vaisselle, est-ce qu’ils sont volumineux…

Les + : ultra polyvalent, pratique

Les – : Prix plus élevé, encombrement

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.