Gaufrez-vous pour Mardi Gras !

Publié :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Même si la tradition met plus souvent crêpes et beignets en avant, Mardi gras est aussi le jour où l’on mange des gaufres. Voici nos recettes et quelques conseils pour les réussir.

 Tout comme les oublies au miel, dont elle partage le principe d’une cuisson entre deux plaques, la gaufre est consommée dans le monde sous différentes formes et différents noms. Toutefois, c’est surtout dans le nord de l’Europe, notamment en Belgique dont elle est issue, qu’elle est mise à l’honneur au travers de nombreuses recettes locales.

gaufres de formes différentes

Carrée ou en longueur, parfois ronde, épaisse ou fine, moelleuse ou craquante, la gaufre est généralement sucrée.

Seule constante, son relief quadrillé imprimé dans la pâte par le gaufrier (un gaufrage, donc).

Il s’agirait de l’invention d’un « oublieur » du Brabant, qui au XIIIe siècle s’inspira des rayons de miel. Le fait est que dans toute l’Europe, ses différents noms semblent tous provenir du francique « wafla », désignant ces rayons : wafe ou wåfe en Belgique, Waffel en Allemagne, elle perd un « f » chez les Néerlandais, le retrouve en Norvège et au Danemark (vaffel) tandis que les Suédois la connaissent sous le nom de våffla et les Anglo-saxon sous celui de waffle.

 

La recette de la véritable gaufre…

À l’image de ces variations sur un thème, la recette de la « véritable gaufre » n’est pas la même à Bruxelles, Binche, Dunkerque, Liège, Lille, aux États-Unis, en Hollande, voire en Suisse.

Fine et croustillante ici, mi-sèche ailleurs, on l’apprécie moelleuse lorsqu’elle est plus épaisse. Sa pâte peut être levée ou non, à base de lait, d’eau, voire de bière, avec ou sans œufs. À moins qu’elle ne soit fourrée…

Toujours est-il que ses creux (20 à Bruxelles, 24 à Liège) sont une invitation à tous les excès : sucre (glace, cassonade, perlé, etc.), confiture, fruits, chocolat, caramel, crème, rien n’est raisonnable, tout est possible.

femme qui mange gaufre en belgique

 

Gaufres moelleuses et légères


Recette pour 4 personnes :

  • 500 g de farine
  • 3 œufs
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 sachet 1/2 de levure chimique
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Eau

Étapes de la recette :

  • Dans un récipient ou le bol du robot, mettre la farine, le beurre fondu, la levure, le sucre. Mélanger et ajouter un demi-verre d’eau.
  • Dans un autre récipient, battre les œufs de façon à obtenir une mousse. Incorporer à la pâte et ajouter un peu d’eau pour que la pâte soit à peine liquide, mais encore collante.
  • S’assurer que le gaufrier  est bien chaud avant de faire cuire, entre 2 et 5 minutes selon le modèle (se référer à son mode d’emploi).
  • À saupoudrer de sucre glace comme dans les fêtes foraines ou de confiture, fruits, chocolat, caramel, crème, cassonade, miel, etc.

 

préparation gaufre dans gaufrier

 

Gaufres fines et craquantes


Recette pour 4 personnes :

  • 250 g de farine
  • 3 œufs
  • 200 g beurre
  • 180 g sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel

Étapes de la recette :

  • Dans un récipient ou le bol du robot, battre les œufs entiers avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  • Ajouter le sel, le sucre vanillé et le beurre fondu, puis incorporer la farine en plusieurs fois pour obtenir une pâte molle, mais non liquide.
  • Mettre très peu de pâte dans un gaufrier bien chaud.
  • On peut les déguster telle quelle ou agrémentées de confiture, fruits, chocolat, caramel, crème, cassonade, miel, sirop d’érable. Du fait de leur finesse, une par une ou en sandwich, ce qui n’est pas du tout sérieux, mais très bon.

gaufres fines et croustillantes

 

Quelques trucs pour ne pas se gaufrer

Cuisson : s’assurer que le gaufrier est bien chaud.

Croustillantes : pour éviter les gaufres molles, mieux vaut diluer le lait avec de l’eau, voire le remplacer complètement. De plus, les gaufres sans lait pourront être conservées plus longtemps.

Gonflées : utiliser de la levure chimique (10 g pour 500 g de farine).

Légères : dans les recettes avec des œufs, ajouter des blancs montés en neige en fin de préparation. Comme pour la pâte à crêpe, on peut aussi remplacer l’eau par de la bière ou même par de l’eau gazeuse. Si l’on utilise du lait, il peut être battu.

Aromatisées : cannelle, miel, fleur d’oranger, vanille ou alcool apporteront un peu de peps à la préparation. Comme on les ajoute lorsque la pâte est prête, on peut faire plusieurs versions au moment de cuire les gaufres.

Conservation : pour les garder, les laisser refroidir avant de les mettre au frais dans une boite étanche. S’il en reste !

 

saupoudrage sucre sur gaufre

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Les informations saisies ne seront pas utilisées à des fins commerciales.