Guide d’Achat disque dur

30/12/2011

Que ce soit pour stocker vos photos, vos vidéos, ou tout autre fichier important, il devient de plus en plus nécessaire de disposer d’un disque dur supplémentaire afin de servir de sauvegarde, ce qui constitue une excellente alternative aux clés USB, d’une capacité moindre. Selon votre équipement, vous opterez donc pour un disque dur externe ou plutôt pour un disque dur interne. Ce guide d’achat s’applique pour l’essentiel aux deux catégories.

Capacité de stockage

La capacité de stockage, exprimée en Giga-octets (Go) ou en Téra-octets (To) constitue la caractéristique la plus fréquemment mise en avant car c’est la principale. De la capacité de stockage dépendra la quantité de données que vous pourrez sauvegarder. Selon vos besoins, et le type de fichiers à sauvegarder, le choix sera vaste et les capacités de stockage varieront dans un rapport de 1 à 10, voire davantage.

Si vous souhaitez stocker un faible nombre de fichiers, et/ou des fichiers peu volumineux (documents Word ou Excel, quelques musiques, quelques vidéos peu importantes en durée et qualité, etc.), un modèle de disque dur de 250 Go ou 320 Go, par exemple, sera largement suffisant.

Si en revanche vous avez besoin de stocker de grandes quantités de fichiers, ou des vidéos très volumineuses par exemple, ainsi que des sauvegardes de votre disque dur principal, vous pourrez vous diriger vers un modèle plus conséquent, d’une capacité de 1 To ou même 1,5 To.

Vitesse de rotation

La vitesse de rotation, exprimée en tours par minute (trs/m), renseigne sur la rapidité du disque : les modèles les plus courants sont des 5.400 trs/m, mais beaucoup de modèles sont désormais plus performants à 7.200 trs/m voire davantage. Si vos besoins concernent pour l’essentiel du stockage de données, vous n’aurez pas besoin d’avoir un disque dur qui soit au top de la rapidité : un modèle 5.400 trs/m sera largement suffisant et vous permettra même, à prix équivalent, de bénéficier d’une capacité de stockage plus importante. C’est un choix intéressant pour un disque dur d’appoint, pour un NAS par exemple.

Si en revanche vous souhaitez acquérir un disque dur interne pour vous servir de disque principal, vous aurez besoin de rapidité pour votre système d’exploitation (Windows 7 ou Linux par exemple), mais aussi pour vos programmes et vos jeux. Un modèle rapide à 7.200 trs/m, éventuellement doté d’une capacité moins importante, sera ici plus intéressant.

Petit détail qui peut avoir son importance : bien souvent, un disque dur plus rapide tourne plus rapidement et fait donc … plus de bruit.

Interface de connexion (pour disques externes uniquement)

La connectique est très importante pour un disque dur externe car elle détermine en grande partie la vitesse à laquelle les données vont transiter vers et depuis votre périphérique externe. A l’heure actuelle, la norme USB 2.0 est la plus répandue et offre le meilleur rapport qualité-prix. Évitez dans la mesure du possible les modèles USB 1.1 si vous copiez fréquemment des fichiers volumineux et que vous avez peur de perdre trop de temps lors de ces opérations répétées.

Les normes eSATA (présentes sur certains ordinateurs portables) et Firewire sont plus performantes, mais moins courantes : attention à ce que votre ordinateur dispose d’un tel port sous peine de ne pas pouvoir utiliser votre périphérique externe ! Dans le doute, optez pour un modèle USB 2.0 qui vous offrira de bonnes performances et l’assurance de pouvoir utiliser votre disque dur externe en toute quiétude.

Autoalimentation (pour disques externes 2,5 pouces uniquement)

Un disque dur externe autoalimenté signifie tout simplement que son alimentation en électricité est assurée par son branchement à votre ordinateur, par l’utilisation simultanée de 2 ports USB. Les disques dur externes qui ne sont pas auto-alimentés ont besoin d’une alimentation externe, comme un ordinateur portable par exemple. Ceci ne concerne que les modèles 2,5 pouces, car les modèles 3,5 pouces ne peuvent pas être autoalimentés.


Les commentaires sont fermés.