Accueil > Info > Bien choisir son appareil photo hybride

Bien choisir son appareil photo hybride

guide achat appareil photo hybride

Apparus il y a déjà quelques années, les appareils photo hybrides sont de plus en plus plébiscités. Dorénavant, chaque constructeur en a au moins un au catalogue. Les raisons du succès ? Comment choisir le bon modèle ? On vous dit tout.

 

C’est quoi un appareil hybride ? Les appareils photos numériques hybrides disposent de caractéristiques héritées des reflex et des appareils compacts.

De l’appareil reflex, l’hybride a conservé deux atouts majeurs : d’une part, un capteur de plus grande taille que ceux des compacts, ce qui veut dire qu’on peut y mettre plus de mégapixels. D’autre part, des objectifs interchangeables, à choisir chez le constructeur de l’appareil ou chez les grands fabricants d’optiques. Outre la possibilité de choisir sa focale (téléobjectif, grand angle, etc.) en fonction du sujet à photographier (de près, de loin, etc.), les objectifs interchangeables offrent une meilleure qualité d’image, car disposant d’un plus grand nombre de lentilles.

Des compacts, les hybrides ont hérité leur petite taille. Cette cure d’amaigrissement a été rendue possible en se passant du miroir de visée et du prisme. L’image est donc exclusivement vue au travers d’un écran ou d’un viseur électronique. Intérêt, l’appareil photo est beaucoup moins encombrant qu’un reflex et totalement silencieux. Si certains regretteront la visée optique, les progrès récents en matière de viseurs électroniques permettent largement de s’en contenter.

 

appareil photo hybride pratique à emporter

 

Au final, en ayant gardé le meilleur des deux mondes, l’appareil photo hybride permet d’obtenir des images de qualité bien supérieure à celle des compacts, de bénéficier d’une large offre en matière d’optiques, tout en restant dans des gammes de prix, d’encombrement et de poids raisonnables. Pour ces raisons, les appareils photo hybrides sont aussi appelés « compacts à objectifs interchangeables ».

Un autre avantage de l’hybride est son aspect passe-partout. Lorsque l’on souhaite prendre un cliché sans intimider le sujet ou sans être vu, c’est plus discret qu’un gros reflex.

Fujifilm, Sony, Olympus et Panasonic ont été présents sur le marché très rapidement alors que les deux géants du reflex, Canon et Nikon, ont mis plus temps mais les ont rejoint aussi.

 

 

Comment choisir un hybride ? Les critères déterminants

 

Plusieurs éléments entrent en ligne de compte, à commencer par le budget. Une fois celui-ci connu, voici 5 critères déterminants :

 

1 – Le capteur

Plus que le nombre de pixels, c’est la taille du capteur qui détermine la qualité de l’image. A mégapixels équivalent, plus il est grand, plus l’image est détaillée, les couleurs plus subtiles et sans « bruit numérique ». Les boîtiers professionnels sont pour la plupart équipés de capteurs plein format (Full Frame, soit 24×36 mm) ou APS-C (1,5 fois plus petit). Beaucoup d’appareils photo hybrides grand public sont actuellement équipés de capteurs dit « micro 4/3 » de 24 mégapixels, deux fois plus petits qu’un capteur plein format. C’est un très bon compromis entre le prix, la qualité et l’encombrement.

 

2 – Les fonctions du boîtier

Il serait dommage de s’équiper d’un hybride et de continuer à faire confiance à l’appareil pour tout régler. On veillera donc à disposer des modes Programme (mode P), Priorité à l’ouverture (mode A / Av), Priorité à la vitesse (mode S / Tv) et Manuel (mode M). Ce qui n’exclut pas de passer en « tout automatique » si besoin est.

Si l’on souhaite imprimer des images de qualité ou même pouvoir effectuer des corrections, il faudra aussi veiller à ce que l’appareil permette de sauvegarder des fichiers d’image brut (format RAW) et pas seulement en JPEG. Ce format nécessite un logiciel d’édition fourni avec l’appareil ou payant, comme Adobe Lightroom ou gratuits comme Darktable, Lightzone ou RawTherapee.

L’ergonomie entre enfin en ligne de compte. On peut s’arranger de menus un peu fouillis avec l’habitude. En revanche, un déclencheur mal placé ou une prise en main désagréable sont à proscrire. Privilégiez aussi les boîtiers avec des molettes et des boutons pour un accès direct aux principales fonctions car naviguer en permanence dans les menus de l’écran s’avère vite fastidieux.

 

écran appareil photo hybride

 

3 – Écran et viseur

La qualité de l’écran et du viseur sont aussi à surveiller. L’OLED procure un meilleur affichage, un écran tactile est pratique, mais les deux sont encore peu courants. Si l’écran est inclinable, il permettra de « viser dans les coins » ou de haut. C’est à considérer.

 

4 – Les objectifs

En fonction du style de photographie que l’on veut faire, les optiques à privilégier ne seront pas les mêmes. Point important, comme le capteur d’un appareil hybride est plus petit que celui d’un reflex 24×36, les objectifs « agrandissent » l’image. Ainsi, avec un capteur micro 4/3, l’image est deux fois plus grande qu’avec un reflex 24×36. Une focale de 14mm hybride sera équivalente à un 28mm (grand angle) en 24×36, 24mm hybride équivalent à 48mm (objectif standard), 40mm hybride équivalent à 80mm (petit téléobjectif), etc.

Pour du paysage, on se tournera vers une optique grand angle ou standard. Pour du portrait, un petit téléobjectif est à privilégier. Pour les très gros plans d’insectes, de fleurs, etc. il faudra un objectif macro. En photo animalière, pour rester à distance, un téléobjectif plus long sera obligatoire. De ce point de vue, l’hybride présente un avantage : un 400mm 4/3, c’est l’équivalent d’un 800mm en 24×36 !

Polyvalent, un zoom remplacera plusieurs objectifs en couvrant par exemple les focales de 16 (grand angle) à 50mm (petit télé). Il est important de garder à l’esprit que plus le capteur est grand, plus les objectifs sont onéreux.

Concernant l’ouverture (1,4, 2,8, 3,2, etc.), plus le chiffre s’approche de 1 et plus l’objectif sera lumineux. Comme les appareils photo hybrides modernes sont généralement performant en basse lumière, il n’est pas forcément nécessaire de dépenser (beaucoup) plus pour une plus grande ouverture mais attention aux zooms souvent peu lumineux en position téléobjectif. Si le budget le permet, un objectif plus lumineux donnera toujours une plus grande liberté d’action. C’est utile aussi pour obtenir des images aux arrière-plans flous (effet bokeh).

 

5 – Encombrement et poids

Puisque la compacité est l’un des atouts des appareils hybrides, ce point est à considérer. Cela inclut aussi les optiques.

 

Gadget ou indispensable ?

On pourra aussi se poser les questions suivantes : la sensibilité est souvent mise en avant, mais comptez-vous faire beaucoup de portraits à la bougie ? 1600 ISO, c’est déjà beaucoup. Avez-vous besoin de faire des vidéos ? En 4K ? Le Wi-Fi c’est sympa, mais êtes-vous sûr que vous allez vous en servir ?

 

 

6 appareils photo hybrides à considérer

 

Panasonic Lumix DMC-GF7KEF

appareil photo hybride Panasonic Lumix DMC-GF7KEF
C’est un appareil entrée de gamme très compact. Point fort, son écran tactile orientable (il n’y a pas de viseur) et sa réactivité. En prime, vidéo HD et un look vintage très réussi, camel ou silver.

 

 

Sony Alpha 5100

appareil photo hybride Sony Alpha 5100
Avec son capteur APS-C de 24,3 mégapixels, il délivre des images de qualité. Son écran tactile orientable et sa mise au point automatique véloce en font un incontournable.

 

 

Sony Alpha 6000

appareil photo hybride Sony Alpha 6000

Comme son petit frère, le Sony Alpha 5100, il est équipé d’un capteur APS-C de 24,3 mégapixels pour une belle qualité d’image. Principal atout par rapport à ce dernier, la présence du viseur électronique OLED.

 

 

Canon EOS M50

appareil photo hybride Canon EOS M50
Equipé d’un capteur APS-C 24,1 mégapixels, c’est un appareil hybride moyen de gamme performant équipé d’un viseur électronique et d’un écran orientable. Pour les vidéastes en herbe, sa vidéo 4K sera appréciée.

 

 

Sony Alpha 7

appareil photo hybride Sony Alpha 7

Avec son capteur plein format 24,3 mégapixels, il se rapproche des appareils reflex tout en restant beaucoup plus compact. Son viseur électronique OLED, sa mise au point ultra rapide en font un hybride haut de gamme intéressant si le budget le permet.

 

 

Fujifilm X-T2

appareil photo hybride Sony Alpha 7

Si votre budget le permet, voici un hybride haut de gamme aux performances exceptionnelles. Son capteur APS-C 24,3 mégapixels sans filtre passe-bas et son électronique de pointe s’associent pour des clichés magnifiques, même en très basse lumière. Outre le look rétro et la finition en métal, les trois molettes permettent un accès direct aux principaux réglages, un vrai plus en termes d’ergonomie.

 

Categories: Info Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks