Accueil > Info > Comment bien nettoyer son four ?

Comment bien nettoyer son four ?

conseils pour nettoyer un four

Comme tout ce qui est en contact avec des aliments, le four doit être d’une propreté irréprochable. C’est important pour éviter la prolifération des microbes ainsi que les mauvaises odeurs et émanations toxiques. Comment s’y prendre ? Voici nos conseils et astuces !

 

Le nettoyage d’un four, s’il n’est pas fait régulièrement, peut s’avérer être une véritable corvée. Au fil des utilisations, les graisses se déposent sur les parois et forment une pâte collante particulièrement tenace. Si le four ne dispose pas d’un programme auto-nettoyant, pour éviter d’utiliser des produits extrêmement agressifs, voici des alternatives naturelles, économiques et tout aussi efficaces.

 

Les fours auto-nettoyants

Deux technologies coexistent : la catalyse et la pyrolyse.

Dans un four à catalyse, l’intérieur est recouvert de plaques catalytiques. Elles absorbent les graisses et les carbonisent à partir de 200°C. Si le four est très sale, un nettoyage manuel préalable s’impose. Ces fours sont moins chers à l’achat, mais les plaques doivent être changées tous les cinq ans.

Dans un four à pyrolyse, les saletés sont carbonisées à haute température (500°C). C’est plus efficace, il n’y a pas de plaques à changer, mais l’opération génère des odeurs et la consommation d’électricité peut être conséquente.

 

Quand nettoyer ?

Après chaque utilisation, lorsque le four est encore tiède. La graisse n’aura ainsi pas le temps de figer. Dans ce cas, une éponge humidifiée à l’eau additionnée d’un peu de vinaigre blanc suffit.

Si la recette le permet, il peut être utile de former un « mur de protection » autour du plat à cuire avec du papier d’aluminium pour éviter les fortes projections.

Il est impératif de nettoyer les petits résidus secs tombés au fond. En effet, ces miettes et micro particules, en brûlant à chaque utilisation, produisent des fumées dangereuses. Additionnées aux graisses brûlées, c’est un véritable cocktail de substances toxiques, comme celles que l’on retrouve dans la fumée de cigarette, qui va se déposer sur la nourriture. C’est valable aussi pour le micro-ondes et le grille-pain… Pour vous en débarrasser, n’hésitez pas à utiliser le petit embout de l’aspirateur !

 

On passe à l’action, opération grand nettoyage !

nettoyage four avec bicarbonate

 

Mon four est modérément sale

  • Verser dans un plat 2 verres d’eau chaude et 2 verres de vinaigre blanc. Ça n’est pas dangereux, mais attention, ça pique le nez !
  • Mettre au four 45 minutes à 120°C (thermostat 4).
  • Pendant que le four est encore tiède, nettoyer avec une éponge.

Cette méthode est particulièrement efficace pour récupérer la vitre de la porte.

Dans un micro-ondes, on peut mettre directement le jus d’un citron dans un bol d’eau et chauffer 4 minutes à puissance maximale. Essuyer ensuite avec une éponge humide.

 

Mon four est très sale

  • Faire une pâte avec du bicarbonate de soude (6 cuillères à soupe de poudre pour 2 c. à s. d’eau).
  • Étaler avec une éponge et laisser agir une nuit.
  • Enlever ensuite avec une éponge humide.

 

Mon four est honteusement sale

  • Faire une pâte avec du bicarbonate de soude (6 c. à s. de poudre pour 2 c. à s. d’eau).
  • Étaler avec une éponge et laisser agir une nuit.
  • Avant d’enlever la pâte de bicarbonate, la vaporiser avec un mélange moitié eau moitié vinaigre blanc.
  • Dès que ça ne mousse plus, au bout de quelques secondes, nettoyer avec une éponge humide.

On peut éventuellement mettre une goutte de savon noir sur l’éponge. Dans ce cas, il faudra rincer. Mieux vaut mettre des gants avant de procéder. La même méthode peut être utilisée pour nettoyer plaques et lèche-frites. Pour les grilles, savon noir, eau tiède et tampon abrasif feront des merveilles. Si leur dimension le permet, ne pas hésiter à mettre les grilles au lave-vaisselle.

 

Les produits naturels font des merveilles !

vinaigre blanc et bicarbonate de soude

 

  • Le savon noir est composé d’huile et d’olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse. C’est un excellent dégraissant.
  • Le vinaigre blanc (acide acétique) est anticalcaire, dégraissant et bactéricide. Contrairement aux produits d’entretien industriels, c’est un produit alimentaire. Attention, ne jamais associer vinaigre et eau de javel !
  • Le bicarbonate de soude ramollit les graisses, absorbe et il est modérément abrasif. C’est aussi un produit alimentaire.
  • Le mélange bicarbonate + vinaigre blanc est un tensioactif naturel. Il permet à la graisse et à l’eau de se mélanger, ce qui facilite le nettoyage. Cela maximise aussi l’effet dégraissant du savon noir ou du produit vaisselle.
  • Alternative pour un effet dégraissant et modérément abrasif, le mélange savon noir et bicarbonate sur une éponge humide.
  • Attention, ne jamais utiliser de tampon abrasif dans un four à catalyse. S’il faut gratter, le faire avec une spatule en bois.

 

Ces méthodes n’ont rien de magiques. Il faut parfois insister sur les endroits brûlés ou très gras, mais c’est aussi le cas avec des produits du commerce pas vraiment plus efficaces, mais beaucoup plus nocifs…

 

Categories: Info Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks