Accueil > Info > Prendre soin de son linge, une démarche saine et écologique

Prendre soin de son linge, une démarche saine et écologique

laver son linge à la machine de manière écologique

Il ne se passe pas un jour sans que l’on parle de pollution et malheureusement, cela risque de continuer encore quelque temps. Cependant, pas de fatalisme. Chacun peut individuellement prendre de nouvelles habitudes pour réduire la pollution. Aujourd’hui, on s’intéresse au linge !

 

L’entretien de notre linge au quotidien entraîne une certaine pollution. La machine à laver par exemple demande de l’énergie pour fonctionner mais aussi la production d’eau chaude. Les lessives et autres produits d’entretien sont souvent polluants, pour l’environnement mais aussi pour nous-même ! Voici donc quelques conseils pour réduire notre impact sur l’environnement au moment de laver nos chaussettes !

 

Laver moins ?

La première prise de conscience se trouve peut-être là. Sommes-nous obligés de laver chaque vêtement dès lors qu’il a été porté une fois ? Il ne s’agit pas bien sûr de faire l’impasse sur la propreté mais s’il est acquis que certains vêtements, comme les sous-vêtements, ne peuvent être portés qu’une fois, on peut se permettre de porter plusieurs fois les pulls et pantalons.

Malheureusement pour les produits neufs, il faudra passer par la case machine à laver avant de les porter. De nombreux cas d’allergies et d’irritations cutanées en lien avec des vêtements et chaussures ont en effet été recensés. Ils ont conduit l’Anses (L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié en juillet dernier les résultats d’une expertise qui identifie effectivement des substances chimiques probablement responsables. Pour éliminer ces substances nocives, en partie en tout cas, il faut donc systématiquement laver les vêtements neufs. Et plus ils seront lavés plus les polluants disparaîtront. Autant dire qu’acheter ses vêtements en friperie est finalement une très bonne option pour notre santé !

 

laver son linge

 

Bien choisir sa machine à laver

Avant de choisir son lave-linge, la première chose à faire est d’évaluer ses besoins et surtout la capacité de la machine. En effet, pour réduire son impact sur l’environnement, il vaut mieux faire tourner sa machine quand il y a suffisamment de linge. Ainsi une personne seule aura plutôt intérêt à prendre une machine à laver avec une modeste capacité. A contrario, pour une famille, il faudra envisager une plus grosse capacité.

Ensuite, bien sûr, il y a une information à chercher en priorité, c’est l’étiquette énergie. Elle permet de repérer les appareils qui consomment le moins. Sachez que les lave linge les plus performants sont classés A+++ et les moins performants A selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). L’agence préconise également de faire des lavages avec des cycles courts à basse température. 30°, c’est souvent largement suffisant.

 

lave linge basse consommation

 

Enfin, chaque marque travaille sur des innovations technologiques. Il peut être intéressant de chercher celles qui vous permettront de faire des économies d’énergie, de réduire l’utilisation de lessive… Prenons l’exemple des lave-linge Bosch qui intègrent la technologie i-DOS. Il s’agit d’un système de dosage automatique de la lessive.

Rappelons que le surdosage peut avoir des conséquences néfastes : ça augmente la consommation d’eau et d’énergie, ça pollue et ça peut entraîner des réactions allergiques. La machine est équipée de capteurs qui mesurent la charge de linge dans le tambour et donc détermine la dose de lessive nécessaire. Autres critères pour délivrer la bonne dose : le type de textile, le degré de salissure et la dureté de l’eau.

lave Linge Bosch dosage automatique i-DOS

Lave linge Bosch i-DOS WAT28619FF

 

 

La lessive, l’élément clé !

Réduire le nombre de machine, utiliser un appareil performant (qu’il faudra entretenir pour qu’il le reste soit dit en passant…), réunir toutes les conditions pour réduire son impact sur l’environnement… nous y voici, il est temps de lancer la machine. Mais il reste l’élément clé : la lessive. Et ici encore, on peut agir.

Tout d’abord, comme vous l’avez surement constaté en allant faire vos courses, le rayons « lessive » est très fourni. Faire son choix est vraiment difficile surtout que les fabricants sont très inspirés au moment de délivrer leurs messages marketing. La première recommandation est la suivante : optez pour un produit d’entretien portant l’Ecolabel européen. « Ils limitent les composés organiques volatils irritants et/ou dangereux pour les personnes et l’environnement » explique l’Ademe.

Ensuite, méfiez-vous des messages marketing (les lessives supposées au savon de Marseille, celles parfumées, celles faussement écologiques…). Enfin, il existe une excellente alternative aux adoucissants : le vinaigre blanc qui rassurez-vous ne laissera pas sur votre linge son odeur caractéristique et désagréable, surtout si vous ajoutez une ou deux gouttes d’huile essentielle (bio bien sûr !).

 

choisir une lessive écologique

 

Vous pouvez aussi très facilement faire votre propre lessive. Il vous faudra de l’eau, du savon de Marseille, du bicarbonate de soude et des huiles essentielles. Attention à choisir un vrai savon de Marseille, l’appellation n’étant pas protégée. S’il est vert, c’est bon signe. Cela signifie qu’il a été fait avec de l’huile d’olive mais vérifiez quand même, le premier ingrédient doit être « Sodium Olivate » et la liste des ingrédients doit être courte.

 

Je fais ma lessive

  • Coupez 100g de savon de Marseille en miettes les plus fines possibles
  • Faites chauffer un litre d’eau et le savon dans une grande casserole (c’est important)
  • Laissez sur le feu en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que l’eau bouille presque
  • Ajoutez immédiatement 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude pour que le savon ne se resolidifie pas. Attention, ça va mousser, on vous avait bien dit de prendre une grande casserole
  • Laissez reposer une heure
  • Délayez avec un litre d’eau froide ou à température ambiante
  • Pour parfumer, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle, de la lavande par exemple.

Le dosage est le même qu’avec une lessive classique. Si votre lessive est trop épaisse, il suffit d’ajouter un peu d’eau. Et avant chaque utilisation, pensez à bien secouer votre bidon de lessive.

 

lessive maison au savon de marseille

 

Categories: Info Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks