Accueil > Info > Cinq idées reçues sur les aliments

Cinq idées reçues sur les aliments

22/05/2018

5 idées reçues sur les aliments

Il circule beaucoup d’idées fausses sur certains aliments. Quelques-uns sont encensés ou au contraire montrés du doigt. D’autres enfin, pourtant excellents, tant pour leur goût que leurs vertus, ont mauvaise réputation. Voici de quoi vous faire changer d’avis sur certains d’entre eux.

 

Le gras est mauvais : Faux !

Le gras est indispensable à la vie. Les graisses servent à la fabrication des parois de nos cellules, permettent la production des hormones et entrent à 80% dans la composition de notre cerveau. On parle même d’acides gras essentiels pour décrire les oméga-3 et oméga-6, car notre organisme n’est pas capable d’en créer.

En revanche, il est impératif de ne pas consommer de graisses brûlées, qu’il s’agisse d’huile végétale trop chauffée ou de graisses animales. Celles-ci perdent non seulement toutes leurs propriétés, mais développent des composés chimiques toxiques et cancérigènes. Pour cette même raison, il est important, quel que soit le type d’huile, de ne consommer que celles extraites à froid et vierges.

Pour la cuisson, l’huile d’olive est un classique, mais l’idéal est d’utiliser de l’huile de coco vierge et de réserver l’huile d’olive au saladier pour profiter de ses bienfaits (notamment des polyphénols antioxydants).

huile de coco

L’huile d’olive est composée d’oméga-9, aussi, pour éviter les carences, on peut la mélanger avec une huile riche en oméga-3 (colza, cameline, noix, lin, chanvre).

L’huile de coco résiste particulièrement aux hautes températures et elle est moins calorique que d’autres huiles. Elle contient une grande quantité de « triglycérides à chaîne moyenne » qui ont l’immense avantage d’être utilisés par nos cellules et non pas stockés par le corps. À température ambiante, cette huile est figée, mais fond extrêmement rapidement.

Dans un wok ou une poêle, il suffit de très peu d’huile de coco pour faire par exemple revenir des petits légumes.

 

 

Les yaourts allégés sont meilleurs pour la santé : Faux !

De nombreuses préparations laitières dites « allégées » en matière grasse sont surtout « alourdies » d’additifs divers (gélatine de porc, sucres, arômes de fruits et colorants, etc.). Les raisons de faire soi-même ses yaourts sont nombreuses :

  • Économique : Avec un litre de lait (du bon lait que l’on a choisi, pas un lait industriel de provenance inconnue), on fait un litre de yaourt.
  • Délicieux : Le véritable yaourt a un goût incomparable.
  • Bénéfique : Il est bon pour la santé, car plein de probiotiques, contrairement aux préparations du commerce qui ne contiennent pas de bactéries vivantes.
  • Facile : Rien de sorcier et avec une yaourtière, impossible de se tromper !

faire ses yaourts maison

 

Il faut éviter les sodas : Vrai mais …

Ce n’est plus un secret, les sodas du commerce contiennent trop de sucre, des additifs, des colorants, des acidifiants, des conservateurs… Malheureusement, c’est aussi une boisson qu’il est agréable de consommer… Alors plutôt que de s’en passer, il suffit d’une machine à soda pour remédier au problème !

Au programme : Moins de sucre, de bons ingrédients naturels et vous pourrez même créer vos propres recettes. Par exemple, un jus de citron frais ajouté à l’eau gazéifiée et on obtient un soda sain !

recette soda citron sain

 

La pomme de terre serait mauvaise pour la santé : Faux !

C’est vrai, sous forme de frite noyée dans la mayonnaise et consommée tous les jours, la pomme de terre est catastrophique. Mais préparée sainement, c’est déjà beaucoup plus intéressant. Nourrissante, elle est une source non négligeable de fibres, d’antioxydants et de vitamines, bien que ça ne soit pas un légume, mais un féculent.

Pour profiter de ses vertus, on peut la préparer dans un cuit-vapeur, à l’eau ou en autocuiseur.

Avec des légumes verts, arrosé d’une bonne huile d’olive ou agrémenté d’un peu de beurre, c’est un régal. On pourra de la même façon préparer les patates douces. Très étonnamment, leur goût est plus sucré, mais elles en contiennent moins, ce qui est tout bénéfice !

la pomme de terre vs la frite

 

Le brocoli, un aliment sans intérêt : Faux !

Oubliez le brocoli mollasson. Correctement préparé, c’est-à-dire pas trop cuit, le brocoli est un aliment délicieux et un véritable champion côté santé. Riche en vitamines C, K, B2, B9, A, B5, B6 et E, c’est aussi une excellente source en cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore et potassium. La présence de lutéine en fait un très bon allié de la vue et il est également excellent pour le cœur et les poumons !

À la vapeur, on le consomme encore croquant arrosée d’une bonne huile.
On peut aussi, sans le faire trop cuire ni brûler, le faire sauter dans un Wok avec d’autres légumes. La tige principale, contrairement à ce que l’on croit, est tout à fait comestible. Il suffit d’enlever la partie charnue extérieure. Elle peut alors être débitée en allumette et sautée, ou bien être incorporée crue dans une salade.

brocoli : un aliment riche

Categories: Info Tags:
Les commentaires sont fermés.