Accueil > Info > Et concrètement, c’est quoi une TV ultra HD ?

Et concrètement, c’est quoi une TV ultra HD ?

C'est quoi une TV UHD 4K définition

Au moment d’acheter un nouveau téléviseur se pose la question de la définition avec un mot qui revient de plus en plus souvent : l’Ultra HD (ou UHD 4K).

Faut-il acquérir un modèle de ce type et en quoi cela va changer ma vie de téléspectateur ? Une question légitime, surtout au regard des arguments techniques généralement avancés et qui ne sont pas très concrets. Nous allons tenter la preuve par l’exemple.

 

C’est quoi une TV UHD 4K ? A quoi ressemble l’image Ultra HD ? Nous allons tenter d’y mettre les mots !

Les téléviseurs de grande taille comme la TV Oled 4K Philips 55POS9002 ou la très abordable TV Led LG 4K 43UJ620V vous font de l’œil et vous vous demandez s’il faut investir en même temps dans l’Ultra HD, un peu plus onéreux à taille égale. La réponse est oui et voici pourquoi. 

TV Philips OLED 4K UHD

TV Philips UHD 4K OLED 55POS9002

 

 

La TV UHD : Une histoire de points

Comprendre ce qu’est l’Ultra HD est finalement très simple. Une image télévisuelle est constituée de points qui s’affichent côte à côte, les fameux pixels. Une image Full HD, la norme précédente, affiche une définition de 1920 x 1080 pixels, soit environ deux millions de points. L’Ultra HD affiche 3840 x 2160 pixels soit environ 8 millions de points ou quatre fois plus.

A priori, plus c’est mieux, surtout quand c’est quatre fois plus ! C’est vrai et si cela suffit à vous convaincre, vous pouvez arrêter de lire et acheter un TV UHD 4K ! Pour ceux qui aiment bien comprendre et surtout être convaincu du surcoût qu’entraine inévitablement une nouvelle technologie, il faut aller un peu plus loin.

 

Une histoire de taille aussi

La définition n’est pas une valeur absolue en soi, elle n’a de sens qu’en combinaison avec la taille de l’image. Là encore, rien de bien compliqué. Il est évident qu’il faut plus de points sur un téléviseur qui affiche 1 mètre de diagonale pour obtenir la même densité que sur un smartphone de 15 centimètres de diagonale. CQFD. Plus l’écran est grand, plus un point sera gros à définition égale et plus il se verra.

Reste à se poser la question suivante : à partir de quelle taille le passage à l’Ultra HD fait sens ? Généralement, on situe cette taille autour de 80 cm à 1 mètre de diagonale pour un téléviseur. Or les tailles d’écran ne font qu’augmenter depuis l’avènement du LCD et du LED qui permet de créer des modèles de plus en plus fins et quasiment sans bord, sans parler d’un prix au centimètre, en chute libre aussi. D’où la tentation de passer à des grandes tailles dans le salon, 140 cm ou plus, qui elles nécessitent à coup sûr l’Ultra HD.

Comparatif résolution image TV

 

On voit tout dans l’image UHD 4K

Tout ce qui vient d’être dit est nécessaire à la compréhension mais n’explique toujours pas ce qui change en regardant. Pour résumer, ce sont les détails, la précision et la finesse de l’image, essentiel pour tous ceux qui aiment le grand spectacle : films, séries ou évènement sportifs.

Pour les détails, prenons l’exemple d’une série culte comme « Game of Thrones » ou pour les plus cinéphiles « Dunkerque ». Lors d’une bataille épique avec des centaines de figurants, l’Ultra HD permet de les voir tous, un par un, et ce faisant immerge le spectateur au cœur de l’action.

Pour ceux qui préfèrent le foot, en Full HD les plans qui montrent l’action sur tout le terrain permettent à peine de distinguer chaque joueur sur un écran de 140 cm alors qu’en Ultra HD, vous saurez si c’est Neymar ou Mbappé, même sans les commentaires.

Autre exemple saisissant, un gros plan sur un visage. La peau et l’expression sont très difficiles à reproduire avec précision or c’est ce qui fait la beauté de certains plans, le visage du héro à la peau burinée dans un western par exemple, comme dans l’excellente série Godless actuellement sur Netflix. Diffusée en Ultra HD, vous verrez le grain de peau, chaque cicatrice et chaque stigmate d’une vie à la dure dans l’Ouest américain.

 

TV Ultra HD : Au cœur de l’action

Il y a un autre facteur très concret qui plaide en faveur de l’Ultra HD. Avec les anciens téléviseurs cathodiques, il fallait rester loin de la petite lucarne car elle vous bombardait littéralement avec des électrons. Le passage au LCD/LED et à l’OLED fait que l’image est bien moins agressive pour l’œil et peut aussi se régler aisément en fonction de la luminosité ambiante. Reste que si on s’approche d’un grand téléviseur en Full HD, les pixels deviennent visibles et l’image se dégrade.

L’Ultra HD permet de s’approcher sans être gêné. Si en Full HD, un écran de 1 mètre exige un recul de 2,5 mètres environ, en Ultra HD on peut passer à 140 cm à la même distance. Evidemment, plus on est proche et plus la sensation d‘immersion va augmenter, comme au cinéma. Tous les films et toutes les séries un peu spectaculaires par leurs mouvements de caméra, l’action, les paysages… prennent une autre dimension quand les bords de l’image s’effacent du champ de vision. Désormais avec un grand écran et l’Ultra HD, l’immersion à la maison est proche de celle au cinéma.

L’exemple le plus flagrant sera toute fois le jeu vidéo. Avec une console qui diffuse en Ultra HD et un grand écran idoine pas trop loin, on pilote vraiment une Formule 1.

 

Reste à se poser la question du contenu car pour profiter pleinement il faut que le film ou la série ait été tourné (quasiment toujours désormais) et surtout diffusé en Ultra HD. C’est déjà le cas par Internet avec Netflix ou avec un lecteur Blu-ray UHD.

Categories: Info Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks